Trois mois après Ogossagou (174 tués), c’est une nouvelle  tragédie qui endeuille le village dogon de Sobame Da, dans la commune de Sangha. Selon les premiers décomptes macabres quelque 95 corps sans vie calcinés ont été recensés et 19 autres portés disparus.

 

D’autres  sources évoquent 102 tués,  24 portés disparus. Des centaines de  tête de bétail, des greniers et de nombreuses habitations ont aussi été calcinés par les assaillants lourdement armés.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
Trois mois après Ogossagou (174 tués), c’est une nouvelle  tragédie qui endeuille le village dogon de Sobame Da, dans la commune de Sangha. Selon les premiers décomptes macabres quelque 95 corps sans vie calcinés ont été recensés et 19 autres portés disparus.   D’autres  sources évoquent 102 tués,  24 portés disparus....