Des émissaires du CNSP ont pris part au mini-sommet tenu à Accra le mardi 15 Septembre 2020. Dans un communiqué en date du 16 Septembre, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a salué la participation à ce mini-sommet du Comité national pour le Salut du peuple (CNSP) qui a eu l’occasion de partager avec la CEDEAO les conclusions des concertations nationales tenues les 10, 11 et 12 septembre à Bamako.

Poursuivant dans le même ordre d’idée, le parti RPM dit avoir pris acte du communiqué final qui a sanctionné ce mini-sommet. Il a par la suite invité le CNSP à poursuivre ses actions auprès de la CEDEAO pour la levée immédiate des sanctions qui frappent les populations maliennes.

Le collège, l’inclusivité et la libération des détenus politiques

Le Président du parti des Tisserands a encouragé le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) à diligenter la mise en place du collège chargé de la désignation du président et du Premier ministre de la Transition, tous civils, conformément aux décisions issues du sommet extraordinaire de la CEDEAO.

Pour ce qui est des approches pour la sortie de crise, le RPM a félicité le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) dans sa recherche d’inclusivité de tous les acteurs politiques et sociaux du pays en vue d’une sortie de crise. Avant de l’encourager à ouvrir sans délai des consultations pour la mise en place des autres organes de la Transition.

Enfin, le RPM a demandé la libération sans délai de toutes les personnalités civils et militaires détenues en occurrence l’Ancien Premier Ministre, le Dr Boubou CISSE, l’Ancien Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Moussa TIMBINE.

La Rédaction

Source: Faso Mali

MaliwebCrise maliennePolitique
Des émissaires du CNSP ont pris part au mini-sommet tenu à Accra le mardi 15 Septembre 2020. Dans un communiqué en date du 16 Septembre, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a salué la participation à ce mini-sommet du Comité national pour le Salut du peuple (CNSP) qui a...