Ces deux localités sont loin d’être de véritables sanctuaires pour les groupes terroristes. Toutefois, leur position géographique dans des zones pouvant abriter des caches pour terroristes, donnant directement sur le Sahel et échappant à d’éventuelles opérations de ratissage (contrairement au Nord et au Centre) semble avoir poussé les groupes terroristes à y prendre progressivement pied.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienneEditorial
  Ces deux localités sont loin d’être de véritables sanctuaires pour les groupes terroristes. Toutefois, leur position géographique dans des zones pouvant abriter des caches pour terroristes, donnant directement sur le Sahel et échappant à d’éventuelles opérations de ratissage (contrairement au Nord et au Centre) semble avoir poussé les groupes...