Dans oublier Ghislaine Dupont et Claude Verlon son collègue.

Des morts de l’agenda de la France.

Comment peut-on aider quelqu’un, avec sous son manteau son agenda personnel.

A l’époque ex-ambassadeur de France au Mali, a perdu son poste pour avoir dit non au projet de partition du Mali de la France.

Nous ne sommes pas contre les Français, mais contre la politique de leurs dirigeants menée en leur nom au Mali.

Le peuple français doit se lever comme au Mali pour demander à leurs dirigeants de fermer cet agenda, et être du côté du peuple malien et son armée.

Sinon nous n’en sommes pas au dernier mort.

Mieux vaut s’attaquer, à la pierre d’achoppement, qu’à l’endroit de sa chute.

Depuis que certains dirigeants incultes ont admis que la démocratie n’a pas besoin d’une l’armée forte, et un général qui prétend avoir fait l’Académie de guerre, qui ne sait pas que qui veut la paix prépare la guerre, notre pays a commencé son effondrement, si non la Libye est loin du Mali.

Peuple de France, aidez votre frère du Mali en manifestant contre la politique de division de vos dirigeants au Mali.

Le peuple du Mali n’est pas et ne sera pas un ingrat. Il faut que vos dirigeants entendent votre voix de désapprobation ; parce que personne ne vous imposera la partition de la France, par une République Corse.

                         Hamidou Sanoko

Source: Journal Aujourd’hui-Mali

MaliwebCrise malienneMaliweb Malijet Maliactu
Dans oublier Ghislaine Dupont et Claude Verlon son collègue. Des morts de l’agenda de la France. Comment peut-on aider quelqu’un, avec sous son manteau son agenda personnel. A l’époque ex-ambassadeur de France au Mali, a perdu son poste pour avoir dit non au projet de partition du Mali de la France. Nous ne...