Un accrochage entre des groupes armés dans le nord du pays a fait 2 morts et plusieurs blessés. Au même moment dans le centre du Mali, l’armée malienne annonce avoir neutralisé une dizaine de terroristes.

 

Tout est parti d’une bagarre ce mercredi 5 janvier 2022 entre les éléments des groupes armés à Gao, vers le pont Wabaria, indiquent des sources locales. Depuis quelques mois, les groupes armés sédentaires ont décidé de repousser ce poste plus loin dans le Gourma. Tous les groupes armés sédentaires ont donné leur accord et ont mis ce règlement en place. Mais ce mercredi, les éléments des Forces de libération des régions Nord du Mali (FLN) auraient ramené le poste de contrôle des véhicules au niveau du fleuve et « cela sans l’avis des autres », expliquent les mêmes sources.

« Tous les mouvements sédentaires se sont opposés à cette idée », indiquent les sources locales. Elles soulignent que c’est ainsi que les échanges de tirs ont commencé. « Le bilan est de 2 morts, du côté du FLN et des blessés ». Les mêmes sources précisent toutefois qu’« il n’y a pas eu d’affrontement entre FLN et la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance CMFPR».

« Montée en puissance » des FAMa, Wagner est-il impliqué ?

C’est dans ce contexte que l’État-Major des Armées affirme que les FAMa ont neutralisé 16 terroristes et récupéré 19 armes dont un lance-roquette. Il souligne, dans un communiqué, que c’était lors d’une offensive dans la zone de l’itinéraire de Sofara, Diangassagou et Bandiagara le 31 décembre dernier. L’implication de Wagner dans cette opération est démentie par les autorités maliennes. Elles rappellent en revanche la présence d’instructeurs russes à côté des Forces armées maliennes.

Ces actions offensives de l’armée malienne sont un pas vers la conquête des localités sous emprises. C’est l’analyse de Boubacar Bocoum, politologue et spécialiste des questions sécuritaires. Mais il ajoute que ces actions militaires à elles seules ne suffisent pas.

Source : Studio Tamani

MaliwebCrise malienne
Un accrochage entre des groupes armés dans le nord du pays a fait 2 morts et plusieurs blessés. Au même moment dans le centre du Mali, l’armée malienne annonce avoir neutralisé une dizaine de terroristes.   Tout est parti d’une bagarre ce mercredi 5 janvier 2022 entre les éléments des groupes...