La Minusma a publié sa note trimestrielle sur les tendances des violations et abus du droit international des droits de l’homme (Didh) et des violations du droit international humanitaire (DIH) au Mali, couvrant la période du 1er avril au 30 juin 2021.

 

Au cours de la période considérée, la division des droits de l’Homme et de la protection (Ddph) a documenté le meurtre, la blessure ou l’enlèvement/disparition d’au moins 527 civils, soit une augmentation de 25% par rapport au trimestre précédent. La tendance montre que la violence reste concentrée dans le Centre du Mali où 50% des principaux actes de violence contre des civils et des biens civils ont été enregistrés. « Au Mali, à la suite du coup d’État du mois de mai- le deuxième en dix mois -les activités extrémistes violentes et les graves violations et atteintes aux droits humains se poursuivent sans relâche », a dénoncé à Genève, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Ces abus s’étendent désormais à des «zones auparavant épargnées dans le sud du pays », a-t-elle ajouté, à l’ouverture de la 48ème session du Conseil des droits de l’homme.

Entre janvier et juin, au moins 948 civils ont été tués, blessés et enlevés par des groupes armés ou ont disparu des mains des forces de défense et de sécurité maliennes. « L’impunité dont bénéficient les auteurs de ces crimes est un facteur important de cette détérioration de la situation », a fait valoir Mme Bachelet.

Zan Diarra

Brèves de « Le Soleil »

La Force de la Minusma a poursuivi son appui au 72ème régiment d’infanterie motorisée des FAMa, issue des forces armées reconstituées avec une première patrouille effectuée le 26 août 2021, à Kidal. Elle constitue une étape majeure vers la réconciliation et pour garantir à la région une sécurité et une stabilité accrues. Il s’agit aussi d’une manifestation tangible de l’application de l’Accord de paix et de réconciliation.

Douentza

Le 28 août un véhicule des FAMa, qui faisait partie d’un convoi allant de Douentza à Hombori, a heurté un engin explosif improvisé. A la demande des FAMa, la Minusma a fourni un soutien aérien et un soutien en matière de renseignement, surveillance et reconnaissance (ISR) au convoi.

Gossi

Le 27 août 2021, la Force a mené une mission d’assistance au profit de personnes déplacées de Gossi et résidant actuellement dans le village de Tamdjaret, à l’est de Tombouctou. L’équipe médicale du bataillon de la Côte d’Ivoire a également mené une action médicale à leur profit. Des vivres ont également été distribués.

Incidents 

Le 7 septembre, une équipe de la Force a découvert 2 mines au champ de tir de Gao. Une équipe de neutralisation des explosifs et munitions a neutralisé les mines et nettoyé le site.

Rassemblés par Zan Diarra

Source : Soleil Hebdo

MaliwebCrise malienneSociété
La Minusma a publié sa note trimestrielle sur les tendances des violations et abus du droit international des droits de l’homme (Didh) et des violations du droit international humanitaire (DIH) au Mali, couvrant la période du 1er avril au 30 juin 2021.   Au cours de la période considérée, la division des...