Le Chef du gouvernement a procédé ce vendredi à Soufroulaye, localité située à une vingtaine de kilomètres de Mopti, au lancement du processus de Désarmement- Démobilisation- Réins0ertion (DDR). C’était en présence du gouverneur de la région, du Président de la Commission nationale DDR M. Zahabi Ould Sidi Mohamed, du Président de la Commission d’intégration, le Général Gabriel Poudiougou, de la représentante adjointe du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe ainsi que les élus, les membres du comité régional du cadre de gestion de la crise au Centre, des Notables, cadres et leaders impliqués dans la gestion de la crise du centre et des responsables militaires.

 

Ce DDR spécial revêt une dimension majeure de la stratégie de stabilisation de notre pays en vue de la réduction de la violence communautaire.
« Le présent programme offre de réelles opportunités à notre pays de se retrouver et de se réconcilier autour des valeurs qui ont fait la grandeur de notre nation. Il offre également une occasion à tous ceux qui, pour une raison ou une autre, se sont retrouvés en travers de la république, de faire acte de repentir, et de venir joindre leurs efforts à ceux des Maliens et des Maliennes pour faire face à la seule bataille qui vaille: celle du développement. Ce à quoi le gouvernement est résolument engagé », a déclaré le Premier ministre lors de la cérémonie de lancement.

Selon le Président de la Commission nationale DDR M. Zahabi Ould Sidi Mohamed, ce processus DDR Spécial permettra d’intégrer 400 ex-combattants des groupes armés et des milices d’autodéfense pour la première phase du processus qui durera trois mois. Par la suite, une partie intégrera les Famas et l’autre bénéficiera de financements de ses projets d’insertion.

Mme Mbaranga Gasarabwe a réitéré l’engagement du système des Nations Unies à soutenir ce processus de DDR qui permettra de renforcer la sécurité et la cohésion sociale. Elle a lancé un appel à la population pour une meilleure collaboration et une meilleure appropriation des différents programmes mis en œuvre dans le cadre de la sécurisation et la stabilisation du centre du pays.
Au cours de la cérémonie, le Premier ministre a visité le centre qui accueillera les bénéficiaires du DDR. Il a fait observer une minute de silence en hommage à toutes les victimes civiles et militaires, nationales ou étrangères de la crise.

Notons que les bénéficiaires de ce programme DDR Centre regroupant les régions de Mopti et Ségou, sont notamment les éléments des milices d’autodéfense, les éléments des groupes extrémistes, les éléments des groupes armés signataires de l’Accord issu du processus d’Alger présents dans le centre. A ce jour, on en compte environ 8.500 volontaires déjà inscrits.

Kibaru

MaliwebCrise maliennePolitique
Le Chef du gouvernement a procédé ce vendredi à Soufroulaye, localité située à une vingtaine de kilomètres de Mopti, au lancement du processus de Désarmement- Démobilisation- Réins0ertion (DDR). C'était en présence du gouverneur de la région, du Président de la Commission nationale DDR M. Zahabi Ould Sidi Mohamed, du...