Ce week-end a été encore très meurtrier au Centre et au Nord du Mali. Ainsi, on déplore la mort d’au moins 28 personnes, dont 27 militaires, suite à deux attaques distinctes dans les localités de Mondoro et Tabankort.

 

Ces attaques interviennent alors que les militaires sont en opération de ratissage de la zone pour perturber la logistique des groupes armés terroristes et entraver leurs activités dans ces zones.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
Ce week-end a été encore très meurtrier au Centre et au Nord du Mali. Ainsi, on déplore la mort d’au moins 28 personnes, dont 27 militaires, suite à deux attaques distinctes dans les localités de Mondoro et Tabankort.   Ces attaques interviennent alors que les militaires sont en opération de ratissage...