Il y a une semaine, nous évoquions une tension au sein de la fédération nationale des guides du Mali. Après les premières informations que nous avons publiées (qui restent encore fiables) nous avons poussé nos investigations dans le sillage de Sory Guindo, Président de la fédération nationale.

Plusieurs guides étaient frustrés, suite à une certaine retenue d’un montant de 34.400 FCFA. Un simple manque de communication que tente d’instrumentaliser une agence de voyage dont nous tairons le nom. Celui qui est au centre de cette démarche cavalière, visant à pousser les guides à l’extrême colère, ne serait autre qu’un certain Abdoulaye Cissé dit Wolo, démissionnaire de l’association des guides touristiques du Mali depuis le 29 Mai 2021.

Il apparait donc dans nos recherches qu’un tel individu ne pourrait aucunement avoir qualité pour parler au nom de personne. Plusieurs guides contactés par notre rédaction rapportent que les guides n’étaient pas concernés par la clé de répartition. « C’est le président Sory Guindo qui s’est battu, ouvertement contre toutes les agences de voyages afin que les fonds alloués soient équitablement repartis » confie un membre de l’association des guides de Mopti. »

Selon une liste nominative et référencée, c’est 417 personnes qui sont mentionnées sur la liste que nous avons pu consulter. Même si le principal intéressé évite de réagir, nous savons dans son entourage que cela relèverait de son souci de préserver les intérêts d’une fédération qui dérangerait dit-on.


« Notre Président avait jugé nécessaire de renflouer les caisses de la fédération. Depuis des mois, au regard de la crise qui frappe de plein fouet le secteur, les membres n’arrivent pas à s’acquitter de leur cotisation mensuelle qui est de 1000FCFA » regrette un autre responsable originaire de Siby.

Il ajoute même qu’une rencontre s’était déroulée à Siby, au cours de laquelle, Sory Guindo aurait clairement informé de sa volonté de retenir la cotisation de chaque membre. Aujourd’hui, selon nos informations, des discussions se sont engagées entre ceux qui sont de bonne foi afin de rassurer et d’expliquer les raisons d’une incompréhension fraternelle et corporatiste.

Plusieurs guides disent avoir compris et promettent d’échanger avec leur président en vue d’éclaircir les zones d’ombre.

FIGARO DU MALI
MaliwebCulture malienne
Il y a une semaine, nous évoquions une tension au sein de la fédération nationale des guides du Mali. Après les premières informations que nous avons publiées (qui restent encore fiables) nous avons poussé nos investigations dans le sillage de Sory Guindo, Président de la fédération nationale. Plusieurs guides étaient...