Les responsables du Congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso yiriwa ton) ont procédé le dimanche 26 mai, à l’inauguration du nouveau siège du parti, à la zone Industrielle. La cérémonie était présidée par le président du parti, Me Mountaga Tall. Il avait à ses côtés le Secrétaire général du parti, non moins ministre des Mines, Dr Amadou Baba Sy et plusieurs militants venus de toutes les sections du district de Bamako et de Kati. Ce nouvel air va-t-il porter bonheur à Me Tall, candidat du parti à la prochaine élection présidentielle ?

Cette inauguration coïncide avec le 22ème anniversaire du parti. Le CNID-FYT, a rappelé son leader, Me Mountaga Tall, a vu le jour le 26 mai 1991 dans la douleur. Selon lui, cette cérémonie d’inauguration est un nouveau départ pour la conquête du pouvoir. La candidature du parti du soleil levant, faut-il le rappeler, est portée par son leader charismatique, Me Tall. Celle-ci pourra-t-elle émerger  à l’issue du scrutin du 28 juillet prochain ? Rien n’est moins sûr. Les observateurs de la scène politique sont sceptiques quant aux chances du président du CNID. Ceci, dans la mesure où le parti du soleil levant est en perte de vitesse au niveau de l’électorat depuis un moment et son leader, récemment cité dans une affaire d’escroquerie au préjudice de Babani Sissoko, risque de voir sa cote de popularité baisser d’un cran. Heureusement que le leader du CNID est sorti blanchi dans cette affaire.
Signalons qu’au cours de la rencontre, Me Tall a déclaré que cette cérémonie est placée sous le signe de la communion en la mémoire de tous les soldats tombés sur le champ d’honneur au cours des opérations militaires visant à libérer les territoires sous le joug des terroristes et des narcotrafiquants.
Aux dires du premier responsable du CNID-FYT « Pendant 22 ans, Niaréla a abrité le siège de notre parti sans problème. Si, le siège déménage à la zone industrielle, c’est par souci d’avoir de l’espace ». Car, a-t-il précisé le nouveau local comporte toutes les commodités: une salle de conférence de plus de 300 places, 14 bureaux et des salles de réunion. Pour Me Tall, avec ce joyau, finies les tracasseries pour trouver des salles de conférence pouvant abriter beaucoup de personnes.
En répondant aux détracteurs de son parti Me Tall dira « Pendant plus de 22 ans d’existence, le CNID-FYT n’a connu qu’une seule scission, tandis que dans le giron des formations politiques, il y a des partis qui sont à leur quatrième, voire cinquième scission ». Selon lui, malgré ces soubresauts, le parti du soleil levant est resté débout. Me Tall a enfoncé le clou en disant que « malgré, les brimades politiciennes les dirigeants du CNID n’ont jamais fléchi ». Ils ont résisté à plusieurs tempêtes. Espérons que cette résistance à l’épreuve va doper le moral des troupes pour que le soleil levant… rayonneà compter du 28 juillet prochain.

   Boubacar PAITAO

SourceL’Indépendant