Le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la construction citoyenne et de la jeunesse, Mahamane BABY, a procédé, le mercredi 8 juin à Samako, dans la cour de Mali-Tracteur, à la remise symbolique des clés de 14 tracteurs et accessoires aux bénéficiaires du concours de la 2e édition de la Bourse de l’emploi et de la formation professionnelle. Estimée à des dizaines de millions de FCFA, l’opération vise à faire de l’entrepreneuriat agricole, une alternative pour l’emploi des jeunes.

ibrahim boubacar keita ibk Campagne agricole tracteur

Outre le ministre BABY, la cérémonie a enregistré la présence des Directeurs généraux de l’Agence pour la promotion de l’emploi de jeunes (APEJ), de Mali Tracteur, du maire des communes de Mandé, des autorités administratives de la 2e région ainsi que des bénéficiaires de la bourse.
Le maire du Mandé, Mamory KEITA, à l’entame de la cérémonie, a indiqué que l’agriculture est un maillon important du développement de notre pays et est le secteur capable d’assurer l’autosuffisance alimentaire au Mali. Conscient de cela, il a souligné que le gouvernement du Mali est en train de consentir de nombreux efforts en vue de rendre l’agriculture malienne moderne.
« Cette cérémonie est un exemple de cet engagement des autorités maliennes en faveur du mécanisme agricole et est venue justement à point nommé avec la saison pluvieuse qui s’annonce », a signalé l’élu communal.
Le porte-parole des bénéficiaires, Alassane DIABATE, a rappelé qu’ils ont postulé en 2012 pour la Bourse de l’emploi et de la formation, à l’instar de plusieurs autres initiatives, en vue de l’obtention de tracteurs pour la mise en œuvre de leur projet. Après 4 ans d’attente, il a souligné qu’ils sont au début du démarrage de leur initiative avec cette cérémonie de remise des clés des tracteurs.
« Nous avons attendu sans désespérer ces tracteurs. Ces tracteurs sont notre espoir et notre avenir. Au nom de l’ensemble des bénéficiaires, je prends l’engagement que nous allons bien veiller sur ces tracteurs pour nous permettre, à notre tour, de créer des emplois directs et indirects », a indiqué le porte-parole.
Dans son intervention, M. DIABATE a aussi témoigné que tous les bénéficiaires ont subi des formations sur la conduite et l’entretien des tracteurs qui étaient assurés par des travailleurs de la société Mali-Tracteur.
Pour le ministre BABY, la Bourse de l’emploi et de la formation professionnelle est une initiative qui consiste à démontrer que dans notre pays, il y a des opportunités d’insertion dans divers secteurs et que notre économie côtoie un environnement propice à l’investissement et aux affaires y compris pour nos jeunes.
Le ministre a soutenu ensuite que pour le développement de l’entrepreneuriat jeune dans le pays, la Bourse de l’emploi est un vecteur de création d’emplois. C’est d’ailleurs conscient de cela et de concert avec l’ensemble de son département, du secteur privé et de la société civile que le gouvernement a décidé en octobre 2014 de l’institutionnaliser.
Pour ce qui est de cette 2e édition lancée en 2011, le ministre affirme que l’ensemble de son département a enregistré quelque 2 260 projets, à la faveur de l’initiative « Foires aux idées » où la possibilité a été donnée aux citoyens de proposer des idées et des projets de développement. C’est parmi ces projets proposés que 14 jeunes ont été sélectionnés pour bénéficier de tracteurs et accessoires.
« Aux bénéficiaires de ces tracteurs, j’en appelle à l’esprit de patriotisme et je vous invite à mériter la confiance placée en vous. Chers bénéficiaires, vous avez eu l’opportunité de bénéficier ces kits, d’autres jeunes n’ont pas eu cette chance. Je vous exhorte par conséquent à prendre soin de ces tracteurs qui sont des outils de travail pour vous. Aussi, je vous exhorte à respecter vos engagements en ce qui concerne le remboursement des dettes contractées, gage de la pérennité de ce dispositif de financement, au bénéfice d’autres jeunes dans le besoin », a-t-il invité
Le ministre s’est dit convaincu que la Bourse de l’emploi et de formation la professionnelle est un moyen qui va concourir à l’atteinte du programme politique du Président de la République du Mali en matière de la création d’emplois.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Vida vidaEconomie
Le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la construction citoyenne et de la jeunesse, Mahamane BABY, a procédé, le mercredi 8 juin à Samako, dans la cour de Mali-Tracteur, à la remise symbolique des clés de 14 tracteurs et accessoires aux bénéficiaires du concours de la 2e...