La 30ème session du Conseil d’administration de l’Autorité routière s’est tenue la semaine dernière dans la salle de conférence de la structure. Lors des travaux, il s’est révélé que le budget pour l’année 2018 s’élève à  un peu plus de 53 milliards alors que les besoins en terme de fonds pour l’entretien routier se chiffrent à 98 milliards Fcfa.

‘est le président du Conseil d’administration de l’Autorité routière, Youssouf Traoré, non moins Pdg de Bani Transport qui a présidé les travaux de cette 30ème session du Conseil d’administration. Dans ses mots de bienvenue aux administrateurs, il a réaffirmé l’engagement et la détermination de la structure dans le domaine de la mobilisation des fonds pour l’entretien de nos routes.

Dans une interview accordée à la presse, le directeur général de l’Autorité routière, Baba Moulaye Haïdara, de préciser que cette 30ème session budgétaire permettra non seulement d’élaborer le budget de 2018, mais aussi de faire l’examen de celui de 2017.

“Le budget de l’Autorité routière est toujours élaboré après la réunion annuelle des routes qui détermine le linéaire à entretenir. Ce travail étant déjà fait, il reste maintenant la mobilisation des ressources financières car nous sommes l’organe chargé du financement de l’entretien routier”, a précisé le Directeur général.

S’agissant des actions réalisées, il s’est réjoui de nombreuses initiatives dont  l’exécution  des travaux Haute intensité de main d’œuvre (Himo) sur financement de l’Union européenne.  En tout cas, pour le Dg de l’Autorité routière, toutes les recommandations sorties de la dernière session ont été exécutées à près de 95%.

“Il y a  une innovation portée l’an dernier, c’est de participer  à l’entretien de pistes rurales, ce, conformément aux préoccupations des plus hautes autorités du pays. Ce sont les pistes qui lient les zones de productions aux zones de consommation. Ceci permettra de faire la promotion des exploitations familiale agricoles” a-t-il ajouté.

Pour ce qui est du budget de 2018, il a révélé qu’il se chiffre aux alentours de 53 milliards Fcfa. “Nous avons revu à la baisse le budget de fonctionnement de la structure pour qu’on puisse répondre efficacement aux besoins d’entretien routier. Une chose est sûre, nous allons mettre un peu plus de moyens que l’année dernière à la disposition des acteurs chargés de l’entretien routier” a ajouté le patron de l’Autorité avant de poursuivre que le linéaire à entretenir n’est pas moins de 9 000 km de routes et de pistes.

En somme le premier responsable de l’Autorité routière a saisi cette opportunité pour préciser que les besoins financiers pour entretenir tout le linéaire sur l’ensemble du territoire national est de 98 milliards Fcfa.

                           Kassoum THERA

Source: Aujourd`hui mali

MaliwebEconomie
La 30ème session du Conseil d’administration de l’Autorité routière s’est tenue la semaine dernière dans la salle de conférence de la structure. Lors des travaux, il s’est révélé que le budget pour l’année 2018 s’élève à  un peu plus de 53 milliards alors que les besoins en terme de...