Les administrateurs-consulaires de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), se sont réunis, le mardi 27 et mercredi 28 décembre 2016, pour la 50eme session ordinaire. Il était inscrit à l’ordre du jour à l’examen et adoption de l’état d’exécution des recommandations de la précédente session ; à l’examen et adoption du rapport d’activités 2016 de la structure ; à la communication sur le Papam, le PASE II. La cérémonie d’ouverture de cette session était présidée par les ministres de l’Agriculture, Kassoum Denon et celui de l’Elevage et de la Pêche, Dr. Nango Dembélé et le Président de l’Apcam, Bakary Togola.bakary-togola-apcam

D’entrée de jeu, le Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola s’est dit heureux de voir l’entente et la complémentarité entre les Ministres en charge du secteur du développement rural, toutes choses qui ont permis à notre pays de faire une production record au cours de la campagne agricole 2016/2017. «Nous sollicitons le soutien des ministres en charge du secteur agricole auprès de leur collègue de l’Économie et des Finances pour réaliser la construction de ce siège qui s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Gouvernement du Mali dans le cadre du financement du PAPAM», a-t-il dit.
Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon, a indiqué que cette session se tient dans un contexte marqué par les bonnes prévisions de la campagne agricole 2016/2017; l’augmentation du budget alloué au secteur agricole l’agriculture par le Gouvernement ; la mise en œuvre et la réussite du programme présidentiel 1000 tracteurs subventionnés par le Gouvernement et enfin la mise en œuvre progressive de l’accord pour la paix et la réconciliation.
Il a insisté sur l’importance du plan d’orientation de la mandature 2015/2020 à travers ses cinq (5) axes stratégiques et s’est engagé à soutenir fermement les élus consulaires pour l’atteinte des objectifs qu’ils se sont fixé. À l’en croire, pour concrétiser la vision d’une agriculture durable, moderne et compétitive garantissant la sécurité alimentaire et nutritionnelle,  la création de « nouveaux villages agricoles» est considérée comme une des meilleures solutions. À cet effet, il a sollicité le soutien de l’ensemble des producteurs agricoles du Mali pour la réussite de ce projet dans les zones ciblées qui sera à son avis la base de la révolution agraire de notre pays à travers la création d’une nouvelle race de jeunes agriculteurs professionnels.
A l’issue de ces deux jours de travaux, les consulaires ont formulé certaines recommandations qui prendront en compte la stabilité de la production agricole dans le cadre des bourses céréales afin de faciliter les échanges entre les zones déficitaires et les zones excédentaires.
Seydou Karamoko KONE

Source: Le Flambeau

MaliwebEconomie
Les administrateurs-consulaires de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture du Mali (APCAM), se sont réunis, le mardi 27 et mercredi 28 décembre 2016, pour la 50eme session ordinaire. Il était inscrit à l'ordre du jour à l'examen et adoption de l'état d'exécution des recommandations de la précédente session ; à...