Le premier ministre Boubou Cissé a reçu en audience le mardi 19 novembre à la Primature, une délégation de la commission de l’UEMOA.Celle-ci était conduite par Abdallah Boureima, président de la commission, en compagnie de Mme  Barry Aoua Sylla, ministre délégué chargé du budget. Cette revue qui a enregistré un taux de plus de 82% de mise en œuvre des réformes communautaires au titre de l’année 2019, a évalué 113 réformes et 12 projets communautaires pour un montant de plus de 47 milliards de nos francs. Ces projets concernent l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement, l’énergie, et l’artisanat.

Au sortir de la rencontre, Abdallah Boureima a déclaré : « malgré un contexte sécuritaire difficile et ses impacts dans la marche des activités de développement, le Mali a enregistré un taux très satisfaisant de mise en œuvre des réformes communautaires. Ce qui, selon lui, constitue un signal fort à ceux qui perturbent notre environnement ».D’après lui, cette revue de 2019 est symbolique à plus d’un titre. À cette occasion, il  a remis au premier ministre Cissé le mémorandum de la 5ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes, et projets communautaires de l’UEMOA au Mali.

Notons que les réformes communautaires touchent trois grands domaines, notamment  la gouvernance économique et convergence où le Mali enregistre un taux de 73% cette année contre 69% en 2018 en plus du marché commun qui est de 84% cette année contre 79% pour l’année dernière, et les politiques sectorielles qui sont de 89% contre 83% en 2018

Source: Le Pays

 

MaliwebEconomie
Le premier ministre Boubou Cissé a reçu en audience le mardi 19 novembre à la Primature, une délégation de la commission de l’UEMOA.Celle-ci était conduite par Abdallah Boureima, président de la commission, en compagnie de Mme  Barry Aoua Sylla, ministre délégué chargé du budget. Cette revue qui a enregistré...