La 8e Assemblée générale de l’Union des exploitants d’adductions d’eau potable (UEAEP) s’est tenue hier mardi 10 octobre 2017 au siège du Conseil national du patronat du Mali sis à l’ACI 2000. Elle a permis aux délégués venus de toutes les régions du Mali de plancher sur la redynamisation de l’Union en vue de faire face aux nombreux défis de l’heure.

 Assemblee general Union exploitants adductions eau potable UEAEP conference

Les travaux de cette assemblée générale se sont déroulés sous la conduite du président de l’UEAEP, Barazi Ahmar Touré. La cérémonie d’ouverture, quant à elle, était placée sous la présidence du représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, Boubacar Sanogo.

L’objectif général de cette assemblée était de partager avec tous les membres, les questions inhérentes à la vie de l’union notamment échanger sur les principales difficultés rencontrées par les membres ; faire des propositions de solutions aux difficultés liées au transfert des installations d’eau à la Somagep. Sur ce point, il est à rappeler que le gouvernement du Mali a adopté le 10 mai 2017 le Programme d’urgence sociale d’accès à l’eau 2017-2020 se traduisant par le transfert de la gestion des installations d’eau de tous les chefs-lieux de cercles et des localités frontalières à la Somapep et la Somagep SA. L’assemblée d’hier a permis aux nombreux participants de faire des propositions de mesures de redynamisation de l’Union notamment par rapport au paiement et au recouvrement des cotisations des membres ; formuler des recommandations concrètes pour une meilleure fonctionnalité de l’Union.

Cette assemblée a été la bienvenue puisqu’elle a permis de résoudre plusieurs problèmes au sein de l’organisation. Parmi ces problèmes, il y avait le non-respect des dispositions statutaires qui constituait une entorse grave à l’Union. Aucune assemblée ne s’était tenue depuis juin 2011. Cette situation a compromis dangereusement la stabilité et la fonctionnalité de l’Union. Les communications, même si elles existaient, se faisaient dans un seul sens, le secrétariat général tente avec ses maigres ressources de joindre les responsables des centres, pour des paiements de cotisations ou des organisations de missions. La rencontre d’hier a donc permis à plusieurs membres de s’acquitter de leurs cotisations afin que l’Union puisse exécuter ses missions.

A l’ouverture des travaux, le représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, Boubacar Sanogo, a félicité les délégués de l’Union pour leur travail remarquable au bénéfice des populations du Mali. « C’est le lieu de vous remercier parce que vous êtes les acteurs qui rendent disponible l’eau pour les hommes, les animaux et les plantes, dans vos différentes localités. Ne dit-on pas que l’eau, c’est source de vie ? ».

C’est le 7 janvier 1998 que l’UEAEP a été créée au niveau national. C’était suite à une déclaration faite par les Associations d’usagers d’eau potable de l’époque.

A en croire le président de l’Union, Barazi Ahmar Touré, « en 19 ans d’existence (1998-2017), le sous-secteur de l’eau a connu une profonde mutation, le transfert de compétences est effectif dans la quasi-totalité des communes du Mali et le département en charge de l’eau avait déclaré qu’il n’y avait aucune ressource financière à transférer. Aujourd’hui, près de 650 communes ont reçu leurs décisions de transfert de compétences, soit plus de 85%. En plus, ces communes ont reçu une formation pour les accompagner dans leurs nouvelles tâches. Plusieurs associations d’usagers disposent de récépissé mais seulement une centaine de délégations de gestion ont été délivrées ».

A. Diakité

 

La rédaction 

MaliwebEconomie
La 8e Assemblée générale de l’Union des exploitants d’adductions d’eau potable (UEAEP) s’est tenue hier mardi 10 octobre 2017 au siège du Conseil national du patronat du Mali sis à l’ACI 2000. Elle a permis aux délégués venus de toutes les régions du Mali de plancher sur la redynamisation...