La 8ème édition de la semaine de la micro-finance du Mali s’est tenue du 3 au 4 mai 2018 à l’hôtel Olympe international à sis à Badalabougou. L’événement a regroupé de nombreux responsables de structures financières de notre pays.

La cérémonie d’ouverture de cette 8ème édition de la semaine de la micro-finance était présidée par le ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, Me Baber Gano, qui avait à ses côtés le directeur national de la BCEAO, M. Konzo Traoré, le directeur général de la BMS- Sa, M. Babaly Ba, le président des associations professionnelles des systèmes financiers décentralisés du Mali (Apsfd-Mali), Adama Camara, et plusieurs autres cadres du secteur financier malienLes structures de micro-finance comme  Kafo Jiginew, Wari, Jemeni…étaient également présentes à ce rendez-vous important de la finance malienne.

Le président des associations professionnelles des systèmes financiers décentralisés du Mali (Apsfd-Mali), Adama Camara, dira, dans son intervention, que  les institutions de micro-finance communément appelées systèmes financiers décentralisés (SFD) ont pour mission de contribuer au développement socio-économique des populations à faible revenu en facilitant leur large accès aux services financiers et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté et des inégalités.

Ainsi, ajoute-t-il, les institutions de micro-finance contribuent de manière significative à la promotion de l’inclusion financière à travers la facilitation de l’accès des populations les plus démunies surtout en milieu rural aux services financiers de base (épargne, crédit…). Selon lui, les institutions de micro-finance ont plus d’un million de clients et soutiennent l’économie nationale à hauteur de plus deux cent milliards de nos francs.

De son côté, le ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, Me Baber Gano, a tenu à saluer le bilan qui lui a été représenté par le président des associations professionnelles des systèmes financiers décentralisés du Mali.

Dans son allocution, il a exprimé le souhait du gouvernement d’ici à 2020 de toucher deux millions de membres/clients, d’injecter plus de deux- cents milliards dans l’économie sous forme de financement ; ramener le taux de dégradation du portefeuille à 3% ; couvrir l’ensemble du territoire national et contribuer substantiellement au taux de bancarisation élargi.

Concluant son mot d’ouverture de la cérémonie, le ministre Gano a assuré les partenaires et les structures financières de tout mettre en œuvre pour la réalisation de leurs différents objectifs.

À signaler, ces deux jours de travaux ont permis à toutes les parties prenantes de cette 8ème édition de la semaine de la micro-finance de féliciter le bilan qui a leur été présenté par le président de leur association, et de fixer les perspectives à atteindre avant la 9ème édition.

Ousmane DIAKITE

Le Reporter

MaliwebEconomie
La 8ème édition de la semaine de la micro-finance du Mali s’est tenue du 3 au 4 mai 2018 à l’hôtel Olympe international à sis à Badalabougou. L’événement a regroupé de nombreux responsables de structures financières de notre pays. La cérémonie d’ouverture de cette 8ème édition de la semaine de la...