Le mardi 4 décembre dernier, les travailleurs de l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali), à travers leur syndicat, ont déposé un préavis de grève illimitée sur la table du gouvernement. La dite grève doit débuter le mercredi 19 décembre prochain. Les travailleurs exigent le respect de certaines procédures internes et les textes qui régissent l’Agence pour la promotion des investissements qui seraient, selon eux, violées par le directeur général de Mamadou Ismaïl Touré.

Les autres revendications des travailleurs sont : le non déclassement dans le nouveau projet de grille des salaires, le respect du projet de grille des salaires déjà validé par le ministère de la promotion des investissements, la classification des nouveaux recrus dans leurs catégories conformément à la classification de l’accord d’établissement en vigueur, la fixation des primes et indemnités des fonctionnaires dans le nouveau projet de la grille des salaires, l’établissement d’un plan de carrière pour les travailleurs de l’agence, la mise en place d’un comité de gestion pour la bonne utilisation des ressources conformément aux dispositions de la loi 90-110 régissant les agences et la réalisation d’une mission d’audit comptable et financier sur les ressources propres générées par l’API-Mali ainsi que les subventions pour la pérennisation des ressources de l’agence. Ce, en conformité avec les recommandations du Conseil d’administration du 28 avril 2016. Les travailleurs fustigent le refus du Directeur de respecter les dispositions de l’accord d’établissement en vigueur depuis 2013 qui permettait une amélioration de leurs conditions de travail.

 

Source: Le Républicain

MaliwebEconomie
Le mardi 4 décembre dernier, les travailleurs de l'Agence pour la promotion des investissements (API-Mali), à travers leur syndicat, ont déposé un préavis de grève illimitée sur la table du gouvernement. La dite grève doit débuter le mercredi 19 décembre prochain. Les travailleurs exigent le respect de certaines procédures...