• D’un coût total de 325 724 185 FCFA, le projet porte sur l’aménagement de 40 ha en maîtrise partielle d’eau repartis entre 120 jeunes exploitants de la localité dont 92 jeunes hommes et 28 femmes.

  • Le Secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Drissa Guindo, a procédé ce mardi 9 avril 2019 dans la plaine de Tiroguel à la remise officielle d’un périmètre aménagé et irrigué aux jeunes exploitants de la commune de Kounari.
  • Le périmètre, d’une dimension de 40 ha, a été réalisé par l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ) pour un coût de 325 724 185 FCFA.
  • Drissa Guindo et sa délégation ont d’abord visité le périmètre à 35 km de Mopti, avant de procéder à l’attribution des parcelles au Centre jean Bosco de Sévaré au cours d’une cérémonie solennelle.
  • La délégation comprenait notamment le Directeur de cabinet du gouverneur de la région, le Directeur général de l’APEJ, de nombreux responsables régionaux (Direction régionale de l’emploi et de la formation professionnelle, Conseil de cercle, Conseil régional, élus locaux, office riz Mopti, Services techniques du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne) et les membres du Conseil régional de la jeunesse.
  • Après la visite, Drissa Guindo a fait part de toute sa satisfaction pour ce projet qui bénéficiera en saison haute et en contre saison aux jeunes exploitants et à leurs familles.
  • En effet, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a fait le pari de la jeunesse depuis plusieurs années. Mieux, il a placé la jeunesse malienne au cœur du quinquennat 2018-2023. Il s’agira pour tous les services dédiés d’investir encore davantage pour l’épanouissement des jeunes, leur formation et leur autonomisation économique et professionnelle.
  • Le projet de Tiroguel est basé sur la promotion d’une approche de formation et d’insertion professionnelle à travers l’installation des jeunes dans l’agro-entrepreneuriat. Il est le fruit d’un partenariat entre l’APEJ, l’Office Riz Mopti et la Commune rurale de Kounari.
  • D’un coût total de 325 724 185 FCFA, le projet porte sur l’aménagement de 40 ha en maîtrise partielle d’eau repartis entre 120 jeunes exploitants de la localité dont 92 jeunes hommes et 28 femmes. L’activité principale retenue par les bénéficiaires est la riziculture et le maraîchage en contre-saison.
  • Au-delà de la promotion de l’approche HIMO, le projet contribuera à former les jeunes sur les techniques de réalisation et d’entretien de périmètres irrigués, faciliter l’accès des jeunes ruraux aux terres agricoles, créer des emplois pour les jeunes ruraux, contribuer à la lutte contre la pauvreté à travers la distribution de revenus à la main d’œuvre locale et contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire. D’ores et déjà, 5 020 journées de travail ont été créées au profit des jeunes de la Région, sous la supervision des entreprises d’exécution et de contrôle.
  • C’est dans l’optique du développement du secteur rural et dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs assignés par le Président de la République que le département de l’Emploi travaille à dynamiser l’insertion des femmes et des jeunes dans les secteurs productifs tout en renforçant le tissu du secteur privé par l’entreprenariat surtout dans le secteur rural.
  • En effet, le Mali est un pays à vocation agro-sylvo-pastorale par essence. Ses immenses potentialités agricoles n’attendent que d’être exploitées à hauteur de souhait pour garantir la sécurité alimentaire et générer de la plus-value commerciale. A chaque Région et à chaque collectivité locale d’évaluer les voies et moyens pour inciter les jeunes à aller vers l’emploi vert qui est emploi réel et sûr.
  • Le Directeur de cabinet du gouverneur de la région, les maires de Kounari et de Mopti ont salué à sa juste mesure ce projet agricole dont l’utilité est multiple pour la région (emploi, formation et production agricole). Le porte-parole des jeunes exploitants Amadou Karabenta et le président du Conseil régional de la jeunesse DjougalGoro ont engagé leurs mandants à faire un bon usage de l’équipement ainsi réalisé par l’Etat.
  • Le projet comprend un canal principal, deux canaux secondaires, quinze canaux tertiaires, une digue de ceinture et de protection du périmètre, quatre drains secondaires, treize drains tertiaires, deux pistes longeant les canaux secondaires, des ouvrages hydrauliques et deux motopompes.
  • Avant de se rendre à Tiroguel, le Secrétaire général Drissa Guindo a rendu une visite de courtoisie aux autorités régionales. Pour sa part, le Directeur général de l’APEJ, Aly Kébé a effectué des visites auprès de plusieurs partenaires (Gouvernorat, Alliance franco malienne…) et entreprises financées par l’APEJ (ferme Harouna Diallo…).
  • CICOM APEJ

Source: Le 22 Septembre

MaliwebEconomie
D’un coût total de 325 724 185 FCFA, le projet porte sur l’aménagement de 40 ha en maîtrise partielle d’eau repartis entre 120 jeunes exploitants de la localité dont 92 jeunes hommes et 28 femmes. Le Secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la...