Le  représentant du ministre de l’hydraulique, Drissa Samaké, conseiller au dit département, a procédé à l’ouverture de l’atelier national de la mise en place de la structure focale  de l’autorité du Bassin de la Volta(ABV). C’était en présence du directeur national de l’hydraulique, Yaya Boubacar, du directeur exécutif de l’ABV, des représentants des départements ministériels, des chefs des services centraux, des représentants des usagers des ressources naturelles du Sourou, le mercredi, 21 aout 2019, à l’hôtel Kempeski.

La Volta est un fleuve qui représente un enjeu important pour les populations de 6 pays de l’Afrique de l’Ouest que traverse ce fleuve. Il s’agit du Benin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali et du Togo. Dans les traditions  de la gestion intégrée et concertée des ressources en eau, les Etats sont parvenu de mettre en place une structure focale nationale de l’autorité du bassin de la Volta. Le directeur national de l’hydraulique du Mali, M. Yaya Boubacar l’a rappelé lors de son discours de mot de bienvenue. Selon M. Yaya Boubacar, c’est conformément à la convention portant statut du fleuve Volta et création de l’Autorité du Bassin de la Volta adopté en 2007, l’article 8, en son premier aliéna dispose que « les organes permanents de l’Autorité sont : la conférence de chefs d’Etats et de Gouvernement ; le conseil des ministres en charge des ressources en eau ; le forum des parties prenantes au développement du Bassin de la Volta ; le Comité de Experts ; le Direction de l’Autorité ». Aussi, il  a rappelé qu’au niveau de l’alinéa 2 du même article, il a été mentionné que le Conseil des ministres peut, en tant que de besoin, créer tout autre organe de l’autorité. En conséquence, selon le directeur national de l’hydraulique, cet atelier s’inscrit alors dans le cadre d’une série des rencontres initiées par l’ABV, en faveur de la mise en place des structures focales nationales dans les pays membres, par application de l’alinéa 2 de l’article 8 de la convention portant statut du fleuve de la Volta et création de l’ABV et suivant les recommandations issues de la dernières session du Forum des Parties tenues en avril 2019 à Cotonou au Benin. Il a fait savoir que les structures focales nationales constituent la cheville ouvrière de la coordination et suivi des activités réalisées au niveau national à travers l’institution. Le représentant du ministre de l’hydraulique et de l‘eau, M Drissa Samaké a pour sa part montrer le rôle que chaque ministre doit jouer dans l’installation focale nationale. Selon lui, c’est conformément aux statuts de l’Autorité du Bassin de la Volta du 16 novembre 2007, que l’article 10 en son premier aliéna a disposé que dans chaque Etat Partie, le ministre en charge des ressources en eau établit une structure Focale Nationale(SFN) chargée de coordonner les activités de l’Autorité à l’échelle du pays. Il a rappelé également les lacunes constatées depuis la création de l’ABV en 2007, car en lieu et place des structures focales nationales, ce sont les Points Focaux appuyés par leurs Assistants qui font office de représentation de l’ABV dans les Etats Parties. Selon le représentant du ministre pour corriger cet état de fait, il est ressorti des conclusions d’études menées en 2013 sur la définition de mécanismes de financement autonomes et durables de l’institution et de l’évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre du Plan stratégique 2015-2019, la nécessité de la mise en place des structures focales nationales qui constituent un maillon important dans le dispositif de fonctionnement de l’ABV et qui jouent un rôle fondamental et prépondérant dans la mise en œuvre de son mandat. Il a invité donc les experts à présenter le modèle de la structure focale adoptée en atelier régional en février 2018. A examiner le Projet d’acte administratif portant création ; attribution, composition et fonctionnement de la structure focale nationale ABV au Mali.

Fakara Faïnké

Source: Le Républicain

MaliwebEconomie
Le  représentant du ministre de l’hydraulique, Drissa Samaké, conseiller au dit département, a procédé à l’ouverture de l’atelier national de la mise en place de la structure focale  de l’autorité du Bassin de la Volta(ABV). C’était en présence du directeur national de l’hydraulique, Yaya Boubacar, du directeur exécutif de...