Dans le cercle de Bankass, à cause de la menace des oiseaux granivores, certaines localités ont décidé d’anticiper sur la période des récoltes. Des cultivateurs de quelques villages comme Pissa, Bounabye, Bogodou, Sodon ont commencé à récolter depuis le 4 octobre.

 

Ils indiquent que cette mesure leur permet d’éviter les dégâts que peuvent causer les oiseaux déjà présents dans la zone. A rappeler que l’année dernière, dans la même zone, plus de 60 champs ont été dévastés par les oiseaux granivores.

Source : Studio Tamani