Les prix de l’engrais et du coton graine ont été respectivement arrêté à 11.000 Fcfa le sac de 50kg et 280 Fcfa le kg. Ainsi en ont décidé les autorités de la transition, lors de la 11è session ordinaire du Conseil supérieur de l’Agriculture (CSA) tenue le 30 mars 2021 dans la salle des Banquets du palais de Koulouba. Sous la présidence de Bah N’daw, président de la transition et chef de l’Etat., la cérémonie a drainé le Premier ministre Moctar Ouane et plusieurs membres de son gouvernement, notamment, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Mahmoud Ould Mohamed, et le ministre commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali. Le PDG de la CMDT, Dr Nango Dembélé ainsi que le nouveau  président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Sanoussi Bouya Sylla ont rehaussé de leur présence l’éclat de la cérémonie.

 

Le président Bah N’daw, après avoir a salué les résultats engrangés lors de la campagne écoulée, ce malgré les défis sanitaires et sécuritaires auxquels le pays est confronté, a réitéré son engagement à doter le secteur du développement rural de ressources adéquates tout en poursuivant la politique d’allocation de 15% du budget national. Le chef de l’État a également décidé de maintenir le prix subventionné de engrais à 11.000 Fcfa le sac de 50 kg, contre 18OOO Fcfa lors de la précédente campagne. Et ce n’est pas tout. En effet, le prix d’achat aux producteurs du kg de coton graine a été fixé à 280 Fcfa, par Bah N’daw.

Joint par nos soins, le PDG de la CMDT a expliqué qu’il s’agit d’une première dans l’histoire. En effet, selon Dr Nango Dembélé, c’est la première fois que le prix du coton atteint 280 FCFA le Kg. Cet effort des autorités de la transition, surtout en cette période des vaches maigres due à la pandémie à coronavirus qui a affecté toutes les économies du monde, doit être salué, a-t-il ajouté. Car, selon lui, cette hausse de prix du coton graine, bien accueillie par le monde rural, sera la clé de motivation des cotonculteurs qui ont hâte d’ailleurs de retourner aux champs après une année de boycott et son corollaire dus à la baisse drastique de la production.

Le PDG de la CMDT, dont la nomination avait suscité des espoirs dans le monde paysan, en a profité pour renouveler son engagement à combler l’attentes la plus pressante des hautes autorités, à savoir : ramener la production du coton à son niveau d’antan. Et, selon les projections de la campagne 2021-2022, le ministre de l’Agriculture compte atteindre entend une production record de 820.000 tonnes de coton graine.

 

Amidou Keita

Source : Le Témoin

MaliwebEconomie
Les prix de l’engrais et du coton graine ont été respectivement arrêté à 11.000 Fcfa le sac de 50kg et 280 Fcfa le kg. Ainsi en ont décidé les autorités de la transition, lors de la 11è session ordinaire du Conseil supérieur de l’Agriculture (CSA) tenue le 30 mars...