Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga, à la tête d’une forte délégation, a visité, ce lundi, le Centre Agrobusiness de Morila. Le centre, fruit d’un ambitieux projet d’agrobusiness, est conçu pour remplacer la Mine d’or de Morila dont la fermeture est prévue pour 2020.

«Des activités économiques viables pour la communauté après la fermeture de la Mine», c’est l’objectif recherché par Rangold, à travers l’ouverture du Centre Agrobusiness de Morila. Mark Bristow, directeur exécutif de Randgold, estime que les entreprises minières très souvent accusées de détruire l’environnement. A cet effet, «convertir les infrastructures de Morila en une base pour le développement d’une zone agro-industrielle développera non seulement une économie alternative pour la région, mais aussi, il permettra de créer un centre d’excellence pour l’agriculture au Mali», a affirmé Bristow.

Au nom des populations de sa commune, le maire de Sanso,Samou Mariko, a salué la réalisation du Centre Agrobusiness de Morila. Pour lui, il s’agit avant tout de freiner l’exode rural après la fermeture de la mine. Face aux autorités, le maire a plaidé pour l’électrification de son village et pour le bitumage de la piste de 45 Km qui sépare son village du goudron.«Produire c’est bien, conserver et commercialiser c’est encore mieux», a déclaré le maire.

Avec son partenaire le Centre Songhaï du Bénin, dont le directeur, le père GodfreyNzamujo, était présent lors de la visite du Premier ministre, Morilaveut attirer des entreprises agricoles à l’Agropole de Morila.Au cours de cette journée, plusieurs entreprises dont SOGEBA, Ferme Kledu, Zabban Holding ont exposé leur savoir-faire. Après la visite guidée des installations de Morila, SoumeylouBoubèye Maïga, a favorablement répondu aux  doléances du directeur exécutif de Rangold. Il s’agit de entre autre de «prendre des décisions d’investissements et fiscales pour stimuler l’environnement des affaires pour ce projet».

 

MaliwebEconomie
Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga, à la tête d’une forte délégation, a visité, ce lundi, le Centre Agrobusiness de Morila. Le centre, fruit d’un ambitieux projet d’agrobusiness, est conçu pour remplacer la Mine d’or de Morila dont la fermeture est prévue pour 2020. «Des activités économiques viables pour la communauté après...