Durant la semaine allant du 14 au 20 septembre, les prix des céréales sont restés stables dans l’ensemble par rapport à la semaine passée. Quelques fluctuations à la baisse ont été par ailleurs enregistrées sur les prix des céréales sèches, selon un communiqué de la direction générale du commerce, de la consommation et de la Concurrence (DGCC).

 

Cette situation s’expliquerait par l’arrivée des cultures de soudure sur les marchés, notamment le maïs frais, l’igname, la patate, le manioc et la baisse du niveau des sorties de céréales vers les pays voisins suite aux sanctions économiques imposées par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

En outre, le prix du riz a subi des variations à la hausse en raison des travaux champêtres qui ont tiré l’offre du riz vers le bas. Mais, l’état d’approvisionnement des marchés en céréales reste satisfaisant. Le prix au producteur du riz local dans la zone Office du Niger est compris entre 300 et 330 Fcfa/kg, comme la semaine passée.

Dans les capitales régionales et le District de Bamako, les prix des catégories du riz local sont compris entre 300 et 500 Fcfa/kg comme la semaine passée. Son prix moyen national est de 391 Fcfa/kg. Le riz brisé importé non parfumé est vendu entre 300 et 750 Fcfa/kg. Son prix moyen national a été de 425 Fcfa/kg.

Quant au mil, son prix au producteur est compris entre 130 et 195 Fcfa/kg, contre 125 et 195 Fcfa/kg la semaine passée. Son tarif à la consommation oscille entre 200 et 400 Fcfa/kg comme la semaine passée. Le sorgho, lui, est cédé par les producteurs entre 100 et 165 Fcfa/kg comme la semaine passée. Sur les marchés de consommation, son prix est compris entre 175 et 400 Fcfa/kg contre 200 et 400 Fcfa/kg la semaine passée.

Le maïs est vendu sur les marchés ruraux entre 100 et 135 Fcfa/kg comme la semaine passée. Le prix à la consommation du maïs est compris entre 140 et 400 Fcfa/kg comme la semaine passée.

Synthèse de
Cheick M. TRAORÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebEconomie
Durant la semaine allant du 14 au 20 septembre, les prix des céréales sont restés stables dans l’ensemble par rapport à la semaine passée. Quelques fluctuations à la baisse ont été par ailleurs enregistrées sur les prix des céréales sèches, selon un communiqué de la direction générale du commerce,...