« Aux âmes bien nés, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cette assertion colle parfaitement au parcours de celui qui vient d’être remplacé à la tête de la Banque de Développement du Mali (BDM-SA). Il s’agit bien de M. Bréhima Amadou Haïdara qui a apporté sa touche à cette banque. Il ressort clairement des constats que son passage à la tête de cette institution financière a été couronné par un véritable succès.  

Il est important de retenir que depuis son arrivée à la tête de la Banque de Développement du Mali (BDM-sa) en janvier 2017, Bréhima Amadou Haïdara a multiplié les succès les uns après les autres. Son expertise acquise des décennies durant dans le domaine des banques a permis d’apporter un « ouf » de soulagement aux préoccupations des clients et du personnel. Grâce à son savoir-faire et son sens élevé de l’écoute, M. Haïdara avait de très bons rapports avec le syndicat de la BDM-SA. Toute chose qui est rare dans nos établissements financiers.

En effet, Bréhima Amadou Haïdara, est un banquier chevronné qui a fait ses preuves à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO-Mali), mais aussi dans les Comités de Crédit, les Conseils d’Administration et les Comités d’audit de plusieurs institutions bancaires du pays et de la sous-région. Il a un Diplôme professionnel en Audit Interne (DPAI) de l’IFACI (Institut Français de l’Audit et du Contrôle Interne) obtenu en 2009. Dans la logique d’une continuité, après un Diplôme de troisième cycle en Audit International et Contrôle du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar en 1998  (Classé deuxième (2ème)) de la Promotion, Bréhima Amadou Haïdara a obtenu en 1996 un Diplôme en Audit Interne de l’Ecole Supérieure d’Assurance et de Management (ESAM) d’Abidjan, après une Maîtrise en Economie Financière de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) d’Alger (Algérie) en 1987 (Classé deuxième (2ème) de la Promotion).

Lors de la tenue de la 73ème session de son conseil d’administration le 28 août 2021, il ressort que la BDM-SA se porte bien et même très bien, malgré la crise sanitaire liée au Covid-19 et l’instabilité politique et sécuritaire que connaît le Mali. Nul doute, cela résulte de l’actif de Bréhima Amadou Haïdara qui n’a ménagé aucun effort pour tenir très haut le flambeau de cette Banque qui fait désormais la fierté du Mali. Ces derniers mois, le réseau de la Banque a été étendu avec l’ouverture d’agences au Sénégal, au Togo et à l’intérieur du pays.

Ainsi,  la performance de la BDM-SA lui a valu des distinctions au plan international. Le 23 juin 2021, au cours de la cérémonie annuelle des « African Banker Awards » tenue par visioconférence depuis Londres, en marge des Assemblées Générales de la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque de Développement du Mali (BDM- SA) a reçu la distinction de « meilleure banque régionale en Afrique de l’ouest » en 2021. Cette cérémonie est un évènement annuel majeur pour récompenser l’excellence dans la Banque et la finance africaine. La BDM-SA avait déjà reçu ce prix en 2018. C’est donc la seconde fois que le premier groupe bancaire malien se fait distinguer au niveau international eu égard à ses bons résultats et à la qualité de son management. Ce n’est pas tout, M. Bréhima Amadou Haïdara, Directeur Général de la BDM-SA, a été nominé en 2019 et 2021 parmi les cinq (5) meilleurs dirigeants de banque en Afrique. Aussi la Banque de Développement du Mali (BDM-SA) a été sélectionnée dans l’édition 2022 du « TOP 100 les plus dynamiques du Mali ». Dans ce cadre, la « Palme Internationale de la Banque la plus dynamique du Mali pour sa bonne capacité de pénétration du marché et son impact sur l’économie » lui sera décernée lors d’une cérémonie prestigieuse de dimension internationale de l’Edition 2022 du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Mali.

S’agissant de la performance de la BDM-SA sous Mr Haïdara, il faut noter que l’institution financière a connu une augmentation de son capital de 25 à 50 milliards de FCFA en 2021. Ce qui fait de la BDM-SA la deuxième Banque de l’UEMOA à atteindre ce niveau de capital sur plus de cent vingt (120) banques. Il faut croire qu’avec un capital de 25 Milliards de F CFA, la BDM-SA qui possède plusieurs filiales en Afrique (Guinée Bissau, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal et Togo) et en Europe (France et Espagne) a su se maintenir en position de leader ces dernières années malgré les multiples « secousses » sanitaires et économiques ; cela uniquement grâce au bon management de Mr . Bréhima Amadou Haïdara.

En 2021, le Groupe compte plus de 200 agences et quelques 500 collaborateurs. Il est le 1er Groupe Bancaire malien, 4ème de l’espace UEMOA qui compte plus de 150 Etablissements de crédit.

Au regard des résultats tangibles enregistrés ces dernières années, il y a lieu de féliciter Bréhima Amadou Haïdara pour le travail accompli à la Direction de cette banque, il passe le témoin en laissant un bilan des plus brillants. L’expérience de ce brillant Banquier sera certainement un atout pour l’Economie malienne pour les mois et années à venir.

ALIMA SOW

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEconomie
« Aux âmes bien nés, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cette assertion colle parfaitement au parcours de celui qui vient d’être remplacé à la tête de la Banque de Développement du Mali (BDM-SA). Il s’agit bien de M. Bréhima Amadou Haïdara qui a apporté sa touche à...