L’un des projets phares au niveau du MENC est bien entendu le programme Mali 20/20 qui va démarrer dans les mois à venir. C’est l’assurance donnée par le ministre de l’Economie numérique et Communication Arouna Modibo Touré qui était à l’honneur dans la délégation du présidentielle lors de la récente visite en Chine.

Ce programme s’articule autour de trois composantes : la mise à disposition des infrastructures, la formation et l’accès aux TIC. Le numérique constitue un important levier pour notre pays. C’est pourquoi, depuis qu’il est à la tête du département, le ministre Touré ne ménage aucun effort pour  atteindre l’objectif du document de stratégie nationale pour le développement de l’économie numérique, intitulée “Mali numérique 2020” afin de fédérer les différentes initiatives en la matière, de rationaliser les ressources financières allouées et d’en assurer un meilleur suivi.

La vision prônée est de faire du numérique un vecteur de croissance de la productivité et de valeur ajoutée pour les entreprises d’une part et d’efficience pour l’administration publique d’autre part.

Le ministre en fait son cheval de bataille pour concrétiser l’ambition présidentielle qui est de développer d’ici 2020 le secteur du Numérique en soutenant la création et l’émergence de nouveaux acteurs. La mise en œuvre de cet engagement était bien à l’ordre du jour, lors de la récente visite du chef de l’Etat en Chine qui  pour la circonstance était accompagné de quatre membres du gouvernement dont Arouna Modibo Touré (Economie numérique et Communication), Boubou Cissé (Economie et Finances), Tiéman Hubert Coulibaly (Affaires étrangères et Coopération internationale), Tiéna Coulibaly (Défense et Anciens combattants). Lors ce cette visite, les responsables du géant chinois des technologies de l’information et de la communication, Huawei, ont accueilli la délégation malienne au centre d’exposition de l’entreprise à Beijing qui a permis de découvrir une multitude de services et d’opportunités qu’offre Huawei.

Ainsi, il y a eu lieu la signature d’un mémorandum entre le Mali et Huawei et une vidéoconférence entre le président Ibrahim Boubacar Keïta et un groupe de jeunes Maliens travaillant au siège de la société Huawei à Bamako. Un  document concernant un programme dénommé «Graines de l’avenir du Mali» a été signé par le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré et le président du conseil de surveillance de Huawei à Beijing. A travers ce programme, Huawei offre 10 bourses à des jeunes Maliens qui seront formés dans son centre de formation à Beijing. Le mnistre Touré a salué cette initiative, relevant qu’avec elle, 10 nouveaux jeunes Maliens rejoindront l’élite des TIC.

Rappelons que cette société chinoise  fait aujourd’hui partie des géants mondiaux de la communication. Sa vision et sa mission sont d’apporter du numérique à chaque individu et de permettre un monde entièrement connecté et intelligent. Présente dans 170 pays, la société emploie environ 180.000 personnes, dont 70% de locaux. Son siège se trouve dans la grande métropole chinoise de Shen Zhen. Elle est présente au Mali depuis 2005 et emploie actuellement plus de 200 personnes. C’est Huawei, avec une société sud-coréenne qui a posé notre fibre optique. Elle travaille avec tous les grands opérateurs de téléphonie (notamment Sotelma-Malitel et Orange-Mali), dont elle fournit presque tous les équipements.

DK

Source: Le renard

MaliwebCorruptionEconomie
L’un des projets phares au niveau du MENC est bien entendu le programme Mali 20/20 qui va démarrer dans les mois à venir. C’est l’assurance donnée par le ministre de l’Economie numérique et Communication Arouna Modibo Touré qui était à l’honneur dans la délégation du présidentielle lors de la...