Auparavant, lorsque quelqu’un mourait, son exécuteur suivait une feuille de route standard pour régler sa succession. De nos jours, nous vivons partiellement en ligne, et cela peut causer beaucoup de difficultés pour nos familles quand nous mourrons. Comment prendre soin des comptes et des possessions numériques d’une personne décédée ? Inventorier sa vie numérique – comptes bancaires en ligne, comptes sur les réseaux sociaux, courriel – est maintenant devenu une pratique courante dans la planification successorale. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous devez faire un testament et désigner un fiduciel qui s’occupera de vos affaires.  Avoir un testament et une procuration en place évitera beaucoup de difficultés à votre famille. Pour commencer, il est recommandé de diviser la planification successorale numérique en catégories. Il y a quatre composants majeurs dans votre vie numérique :

Mots de passe,

Comptes bancaires en ligne,

Adresses e-mail et comptes sur les réseaux sociaux, et

Actifs numériques, comme vos photos et musiques.

Chacun de ces composants a besoin d’une stratégie différente pour s’assurer que rien n’est perdu ou oublié.

Mots de passe

Vous devez vous assurer que votre exécuteur peut accéder à votre ordinateur, à votre téléphone et à vos comptes. La meilleure solution consiste à utiliser un gestionnaire de mots de passe comme LastPass ou 1Password, qui enregistre vos mots de passe pour vous; cela vous permet de désigner un contact d’urgence qui peut accéder à votre voûte numérique si vous mourez.

Votre Finance

Écrivez le nom de votre banque et vos numéros de compte, afin que le fiduciaire puisse avoir accès. Vous devriez également faire cela pour les polices d’assurance-vie, les comptes de retraite et les cartes de crédit. Tout cela rendra la fermeture de ces comptes plus facile pour votre exécuteur testamentaire.

Adresses électroniques et réseaux sociaux

Le mot de passe de vos comptes de messagerie doit figurer dans votre fichier de mot de passe. Pour Gmail, vous pouvez configurer un “gestionnaire de compte inactif” de sorte que si vous ne vous connectez pas à votre compte pendant une certaine période de temps, votre destinataire sera averti. Google vous permet aussi la possibilité d’inclure un message personnel. Les autres fournisseurs de messagerie varient. Par exemple, Yahoo ne donnera pas accès à votre compte à qui que ce soit. Vous devrez lire les conditions de service pour votre fournisseur particulier. Facebook et Instagram permettent d’archiver les comptes ; Facebook vous permet également de désigner un contact pour gérer votre page archivée après votre mort. Twitter permet à votre exécuteur ou membre de famille de désactiver votre compte.

Actifs numériques

Si vous avez des photos ou de la musique stockée sur des disques durs ou en ligne, vous devez fournir des instructions pour savoir quoi en faire. Vos collections numériques, comme les livres audio et la musique que vous achetez à partir d’iTunes ou Audibles ne sont pas transférables après votre mort.

Nous mourrons tous un jour ; c’est juste une question de temps. Par conséquent, nous devrions faire en sorte qu’il soit plus facile pour nos proches de suivre nos souhaits concernant nos actifs numériques après notre départ. Il n’est jamais trop tard pour commencer.

Amadou O. Wane

Collaborateur externe,

Floride, Etats-Unis

[email protected]

Source: infosepte

MaliwebEconomie
Auparavant, lorsque quelqu’un mourait, son exécuteur suivait une feuille de route standard pour régler sa succession. De nos jours, nous vivons partiellement en ligne, et cela peut causer beaucoup de difficultés pour nos familles quand nous mourrons. Comment prendre soin des comptes et des possessions numériques d’une personne décédée...