En leur qualité des deux plus grands producteurs mondiaux de cacaos, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont suspendu leurs ventes jusqu’à nouvel ordre pour ce qui concerne le cacao qui sera récolté en octobre 2020.Leurs objectifs est de mieux rémunérer les producteurs. Pour la première fois, les acteurs ivoiriens et ghanéens de la filière cacao unissent leurs forces pour infléchir les marchés. Ce combat vise à obtenir un prix de 2 600 dollars (23 00 euros) la tonne.

Pour ainsi faire pression sur les marchés, les deux pays ont, ensemble, décidé la suspension de leurs ventes du cacao qui sera récolté lors de la campagne de 2020-2021.Cela, jusqu’à nouvel ordre. Selon l’Association nationale des producteurs de la Côte d’Ivoire (ANAPROCI), le kilo de cacao se situe entre 500 et 700 franc CFA. Contrairement au prix bord champ fixé à 750 F CFA par l’Etat.

Source: Le Pays

MaliwebEconomie
En leur qualité des deux plus grands producteurs mondiaux de cacaos, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont suspendu leurs ventes jusqu’à nouvel ordre pour ce qui concerne le cacao qui sera récolté en octobre 2020.Leurs objectifs est de mieux rémunérer les producteurs. Pour la première fois, les acteurs...