L’ouvrage d’art prévu dans la capitale du Kénédougou et ses voies d’accès coûteront 25 milliards de F CFA et assureront une plus grande mobilité dans cette ville à la confluence de trois pays limitrophes.

Le ministre de l’Economie et des Finances a signé ce lundi 3 décembre 2018 l’accord de prêt relatif au projet de construction d’un échangeur, d’un viaduc et l’aménagement de voies urbaines dans la ville de Sikasso en présence de la mission de la Banque ouest-africaine  pour le développement.

Vingt-cinq milliards  de F CFA : c’est le montant  du projet de reconstruction  de  l’échangeur, d’un viaduc et l’aménagement de voies urbaines dans la ville de Sikasso, a annoncé le président de la Banque ouest-africaine de développement (Boad). Selon lui, ce projet permettra de relier la ville de Sikasso à Abidjan en Côte d’Ivoire, en passant par la ville de Zégoua.

A propos des voies urbaines prévues, le chef de la Boad indiquera qu’elles permettront de desservir des zones fortement fréquentées mais surtout en améliorant la mobilité urbaine et l’assainissement de Sikasso.  La ville de Sikasso  est la 2e du Mali en termes de population après Bamako, a affirmé Christian Adovelande, le patron de la Banque ouest-africaine de développement (Boad).

Le ministre de l’Economie et des Finances dira que par l’accord de financement pour réaliser ces travaux dans la ville de Sikasso, la BOAD vient de renforcer son soutien  aux politiques de développement de la République du Mali.

Ce projet s’inscrit en droite ligne de la politique nationale des transports et des infrastructures existantes. Le ministre a ajouté qu’il permettra de poursuivre la diversification des échanges avec les autres pays et contribuer  au renforcement  de la coopération économique et de l’intégration régionale avec les pays de l’espace Uémoa.

Le ministre Boubou Cissé a promis que le gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour  “la bonne exécution du projet”.

Y. M.

Source: L indicateur du renouveau

MaliwebCoopérationEconomie
L’ouvrage d’art prévu dans la capitale du Kénédougou et ses voies d’accès coûteront 25 milliards de F CFA et assureront une plus grande mobilité dans cette ville à la confluence de trois pays limitrophes. Le ministre de l’Economie et des Finances a signé ce lundi 3 décembre 2018 l’accord de prêt...