La crise cotonnière a révélé certaines facettes de nos sociétés. En effet, alors que la Direction de la CMDT faisait le plaidoyer pour la culture du coton, elle fut confrontée à un fait inattendu. Il s’agit du pacte qui lie les coton-culteurs et les fétiches.

En effet, quand ils étaient remontés contre la CMDT qui ne donnaient pas les nouvelles qu’ils attendaient d’elles, certains coton-culteurs avaient juré de ne pas cultiver du coton cette année. Et pour faire plus vrai, ils en ont fait la promesse à leurs fétiches. Cette difficulté n’a pas été surmontée facilement. Selon nos informations, quelques-uns ont rompu le pacte. Mais majoritairement, ils ont décidé de rester fidèles à leurs fétiches.

Source: La Nouvelle République
MaliwebEconomie
La crise cotonnière a révélé certaines facettes de nos sociétés. En effet, alors que la Direction de la CMDT faisait le plaidoyer pour la culture du coton, elle fut confrontée à un fait inattendu. Il s’agit du pacte qui lie les coton-culteurs et les fétiches. En effet, quand ils étaient...