Le Procureur du Pôle économique et financier de Bamako, Mamadou Kassogué, a animé un point de presse ce samedi, au Tribunal de la Commune III. Selon lui, Bakary Togola est interpellé de l’affaire des ristournes des producteurs de coton. Grâce à un «dénonciateur anonyme», les investigations ont permis de savoir que de 2013 à 2019, la Compagnie Malienne de Développement de Textile (CMDT) a octroyé 13,431 milliards FCFA à la Confédération des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (C-SCPC).

Sur ce montant, on a trouvé seulement les traces de 8,854 milliards dans les comptabilités de la Confédération. Dans ce montant aussi 4,886 milliards ont disparu. Ce qui fait, selon le procureur, un total « non justifié » de 9,462 milliards FCFA.

«Nous ne sommes dans une chasse aux sorcière», a dit le procureur Kassogué.  Bakary Togola est accusé d’avoir détourné des deniers publics sur la base de faux et usages de faux, soustraction frauduleuse, détournements et autres malversations. En sa qualité de PCA de la confédération, Bakary Togola est présumé principal auteur des faits. Un juge d’instruction poursuivra les investigations et vérifiera si les montants allégués à la date d’aujourd’hui, affirme le procureur, six autres personnes sont suspectées dans cette affaire de ristournes.

Gaoussou Kanté

SourceMalijet

MaliwebCorruptionEconomie
Le Procureur du Pôle économique et financier de Bamako, Mamadou Kassogué, a animé un point de presse ce samedi, au Tribunal de la Commune III. Selon lui, Bakary Togola est interpellé de l’affaire des ristournes des producteurs de coton. Grâce à un «dénonciateur anonyme», les investigations ont permis de...