Le Ministère de l’Économie Numérique et de la Prospective a eu écho de certaines affirmations relatives à un présumé montant quant à l’octroi de la 4ème licence de téléphonie.

 

Le département déplore et dément catégoriquement de telles affirmations, surtout quelques jours après avoir réuni la presse afin de faire le point sur l’ensemble de ses activités, ainsi que sa vision.

Par conséquent, le Ministère tient à rappeler qu’à ce jour, la quatrième licence n’a pas été octroyée et il est donc quasiment impossible de communiquer un montant en rapport avec ce processus.

Le travail technique préalable a été fait par le comité technique mis en place et l’Autorité Malienne de Régulations des Télécommunications et des Postes, qui ont procédé à l’examen des offres techniques depuis le mois de juin 2018 alors que Madame le Ministre Kamissa CAMARA n’ était pas encore membre du Gouvernement.

Il est également important de rappeler que l’octroi d’une licence de téléphonie n’est pas une prérogative du Ministre de l’Économie Numérique. Le Ministère est chargé en ce qui le concerne de superviser la conduite du processus en relation avec I’AMRTP, dont les conclusions sont soumises au Gouvernement pour validation ou approbation.

C’est ainsi que sur instruction du Gouvernement, la commission technique a procédé en octobre 2019 à l’analyse des offres financières dont les conclusions ont également été transmises à la Direction Générale des Marchés Publics.

Aussi, aucune décision n’ayant été notifiée à ce jour, ni au Ministère de l’Économie Numérique et de la Prospective, ni aux soumissionnaires par les autorités compétentes, il est par conséquent prématuré de parler à ce stade de cession de la 4ème licence ou encore moins du prix de cession de celle-ci.

Bamako, le 09 Novembre 2019

P/Le Ministre/PO

Cheick Oumar MAIGA

MaliwebCommuniqué de presseEconomie
Le Ministère de l’Économie Numérique et de la Prospective a eu écho de certaines affirmations relatives à un présumé montant quant à l’octroi de la 4ème licence de téléphonie.   Le département déplore et dément catégoriquement de telles affirmations, surtout quelques jours après avoir réuni la presse afin de faire le...