Alors que moins d’un tiers des Africains sont actuellement connectés à l’internet haut débit, le montant des investissements nécessaires pour garantir un accès universel, abordable et de qualité sur l’ensemble du continent d’ici 2030 s’élève à 100 milliards de do

onstat d’un nouveau rapport présenté à l’occasion des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale, qui plaide pour des mesures urgentes afin de combler le retard en matière de connectivité et définit une série d’étapes à suivre pour réaliser cet objectif ambitieux. L’annonce a été faire en fin de semaine dernière.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 23 OCTOBRE 2019

Rassemblé par Mahamane TOURÉ

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebEconomie
Alors que moins d’un tiers des Africains sont actuellement connectés à l’internet haut débit, le montant des investissements nécessaires pour garantir un accès universel, abordable et de qualité sur l’ensemble du continent d’ici 2030 s’élève à 100 milliards de do onstat d’un nouveau rapport présenté à l’occasion des Assemblées annuelles...