La Banque de développement du Mali (BDM-sa), un établissement maroco-malien siégeant à Bamako, a fait état samedi d’un résultat net de 10 milliards de francs cfa ressorti de ses comptes de l’exercice 2012.bdm sa banque de developpement du mali bamako

Déjà en décembre dernier, la banque avait annoncé un bénéfice net de 7,08 milliards de francs cfa au titre des 9 premiers mois de l’année 2012.

La performance a été réalisée malgré un taux de dégradation de 2,7%, a indiqué le président directeur général de la banque, le Malien Abdoulaye Daffé, lors d’une réunion d’actionnaires de l’institution bancaire dans la capitale malienne.

Durant la même période de 2012, le taux moyen de dégradation a été de 8,6% au plan national et de 6,4% dans l’ensemble des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a précisé M. Daffé.

Anciennement détenue par le seul Etat malien, la BDM-sa a été privatisée en 1989 et depuis cette date, la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en est l’action majoritaire avec 27,38% des parts.

Parmi les autres actionnaires de la banque, figurent notamment l’Etat malien, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) et la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM).

AT/od/APA

Source: APA

MaliwebEconomieMalijetmaliweb net
La Banque de développement du Mali (BDM-sa), un établissement maroco-malien siégeant à Bamako, a fait état samedi d’un résultat net de 10 milliards de francs cfa ressorti de ses comptes de l’exercice 2012. Déjà en décembre dernier, la banque avait annoncé un bénéfice net de 7,08 milliards de francs cfa...