Après 9 mois à la tête du ministère de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé a passé le témoin hier au nouveau ministre, Mme Kané Rokia Maguiraga, ancien secrétaire général et conseillère technique du même département.

Après la signature des documents de passation lors d’une entrevue, les deux ministres (sortante et nouvelle) ont regagné, dans la salle de réunion, le personnel pour marquer le moment solennel de remise de flambeau. Lors de cette cérémonie, le chef de cabinet a pris la parole pour rappeler le bilan du ministre sortant ainsi tout en saluant de passage ses qualités professionnelles. Nommé ministre d’un secteur qui lui était étranger, Mme Ly Taher Dravé, n’a pourtant pas tardé à s’adapter et surtout à relever des défis coriaces au profit de la valorisation du  cheptel malien sur le plan sous régional.

D’autre part,  il a félicité  Dr Kané Rokia Maguiraga  pour sa nomination en qualité de ministre de l’Elevage et de la Pêche. De cette dernière, il dira  qu’elle n’est pas en terrain inconnu d’autant plus qu’elle était parmi les chevilles ouvrières du département en tant que secrétaire général et ensuite conseillère technique.

Bakary Diarra Togola dit Karim, secrétaire général du syndicat national des producteurs,  a profité de l’occasion pour porter les messages du personnel. Au nom des collaborateurs, il a félicité Mme Ly,  ministre sortante avant de souhaiter plein succès au nouveau ministre.

Vétérinaire de son état, Dr Kané Rokia Maguiraga a mérité sa nomination pour avoir accumulé des expériences au fil des décennies de travail dans le secteur.

Cependant, pour réussir sa mission, elle aura besoin d’un soutien constant de ses collaborateurs ; c’est pourquoi le syndicaliste en chef du secteur a invité le personnel à soutenir Mme Kané dans la mission à elle confiée par les plus autorités. M. Togola a souligné le dépôt de la plateforme revendicative du Synapro courant décembre pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

Ly Taher Dramé a remercié d’abord les plus hautes autorités pour la confiance placée en elle pour  servir la nation. A la nouvelle titulaire du poste, elle a adressé ce qui suit : « Je vous laisse un cheptel sain  tout en comptant sur la poursuite des programmes de vaccination au bénéfice des éleveurs… ». Elle a exposé les difficultés des deux secteurs ; à savoir, la problématique de pâturage pour les éleveurs,  la construction des marchés de bétails et des directions régionales,  la dotation des pêcheurs en cage flottante, etc.  Le ministre sortant a remercié ses collaborateurs  pour leur accompagnement et a souhaité des vœux de réussite à son successeur  à la tête du département.

Le ministre entrant, Mme Kané Rokia Maguiraga, a remercié Mme Ly Taher Dravé pour avoir marqué d’une emprunte indélébile son passage à la tête du ministère avant de lui souhaiter plein succès dans les missions qui l’attendent.  Pour elle,  le secteur de l’Elevage et de la Pêche et  ses sous-secteurs constitue après l’exploitation minière l’un des secteurs les plus rentables pour l’économie malienne.  Elle a invité ses collaborateurs à l’union sacrée pour relever les défis  à eux confiés par les hautes autorités.

O.D

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

MaliwebEconomiePolitique
Après 9 mois à la tête du ministère de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé a passé le témoin hier au nouveau ministre, Mme Kané Rokia Maguiraga, ancien secrétaire général et conseillère technique du même département. Après la signature des documents de passation lors d’une entrevue, les...