C’est ce qu’entend relever le gouvernement du Mali avec l’aide du Groupe de Banque mondiale qui développe un programme holistique. Lequel comprend : l’analyse financière de la société EDM, une étude tarifaire, un plan de restructuration du secteur de l’énergie, ainsi que la préparation de nouveaux projets de réforme et d’investissement dans le secteur (mix énergétique).

Lors la récente cérémonie de signature de l’Accord de financement du Projet régional d’interconnexion électrique Mali-Guinée, Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, a insisté sur la nécessité de renforcer les capacités de la société  d’électricité, Energie du Mali (EDM SA).

Selon elle, la situation du secteur de l’énergie au Mali est préoccupante, notamment compte tenu de la forte dépendance à l’énergie thermique.  Afin d’aider le gouvernement du Mali à faire face à ce défi, le Groupe de Banque mondiale développe un programme holistique qui comprend : l’analyse financière de la société EDM, une étude tarifaire, un plan de restructuration du secteur de l’énergie, ainsi que la préparation de nouveaux projets de réforme et d’investissement dans le secteur (mix énergétique).

« Il est bien entendu que la fourniture d’un service d’électricité fiable et abordable permettra d’améliorer le bien-être de la population ainsi que la compétitivité des entreprises et des industries au Mali, par conséquent  créer des emplois pour la population et contribuer ainsi à la croissance économique du pays », a expliqué la directrice des opérations.

Avant de faire savoir : «  L’implication de la Banque mondiale a permis de boucler le financement de ce projet d’importance nationale et régionale et d’assurer ainsi un développement durable du secteur de l’électricité aussi bien au Mali que dans la sous-région ».

Enfin, Soukeyna Kane soulignera que ce projet permettra d’accompagner le Mali dans le cadre de la mise en œuvre du cadre de partenariat pays avec le Groupe de la Banque mondiale pour les exercices 2016 à 2019.

Mahamane Maïga

Lejecom

MaliwebEconomie
C’est ce qu’entend relever le gouvernement du Mali avec l’aide du Groupe de Banque mondiale qui développe un programme holistique. Lequel comprend : l’analyse financière de la société EDM, une étude tarifaire, un plan de restructuration du secteur de l’énergie, ainsi que la préparation de nouveaux projets de réforme...