Selon la loi régissant les routes, l’entretien et la réhabilitation des routes doivent se faire chaque année au Mali. Mais, les responsables en charge déplorent l’indisponibilité des moyens financiers pour l’exécution de ces travaux. Seulement 30 % de ces fonds sont acquis, disent-ils. Une situation qui intervient au moment où les populations réclament la réhabilitation des routes dans plusieurs endroits du pays.

 

Source: studiotamani

MaliwebEconomie
Selon la loi régissant les routes, l'entretien et la réhabilitation des routes doivent se faire chaque année au Mali. Mais, les responsables en charge déplorent l'indisponibilité des moyens financiers pour l’exécution de ces travaux. Seulement 30 % de ces fonds sont acquis, disent-ils. Une situation qui intervient au moment...