Pour une raison ou une autre, si le Syndicat National des Banques, Assurances, Microfinances, Etablissements Financiers et Commerces (SYNABEF) décide d’observer une grève de 72 heures à partir d’aujourd’hui mercredi 27 octobre 2021, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) et le Comité des Compagnies d’Assurances du Mali (CCAM) ne sont pas partants.

 

Ces organisations justifient leur non-participation à cette grève par la violation des textes par le SYNABEF.

L’APBEF et le CCAM précisent qu’ils constatent avec beaucoup de stupéfaction depuis plusieurs semaines des sorties médiatiques et d’autres formes d’adresse à l’opinion nationale, de certains salariés des banques dirigés par M. Hamadoun Bah, par ailleurs salarié d’une structure dont les intérêts ne convergent pas avec ceux de leurs acteurs. Ils estiment que ce préavis de grève de 72 heures à compter d’aujourd’hui mercredi 27 octobre 2021 déposé par le SYNABEF viole allègrement les dispositions de la Convention Collective et piétine les termes du procès-verbal de conciliation Gouvernement-UNTM-CNPM signé le 05 février 2021. Selon l’APBEF et le CCAM, l’intention avérée est de manipuler les travailleurs et les embarquer dans des grèves futiles alors que les travaux de blocage des objectifs de fin d’exercice demeurent une préoccupation majeure des salariés dans un contexte économique particulier.

A propos de la relecture de la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE

Source : NOUVEL HORIZON

MaliwebEconomie
Pour une raison ou une autre, si le Syndicat National des Banques, Assurances, Microfinances, Etablissements Financiers et Commerces (SYNABEF) décide d’observer une grève de 72 heures à partir d’aujourd’hui mercredi 27 octobre 2021, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) et le Comité des Compagnies d’Assurances du Mali...