Après la signature de la convention de cession de 75 000 ha, le 27 juillet 2021, au Conseil régional de Ségou et l’Office du Niger, l’Office vient de mettre à la disposition de la Fédération nationale des professionnels de la filière bétail viande du Mali (FEBEVIM) 75 000 ha.

La cérémonie de signature a eu lieu ce lundi, 13 septembre 2021 à l’hôtel Maeva sous l’œil approbateur du ministre délégué auprès du ministre du Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, Youba Ba, en présence du Président Directeur Général de l’Office du Niger, Abdel Karim Konaté, le président de la FEBEVIM, Aboubacar Bah ainsi que les partenaires.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action quinquennal, la Fédération nationale des professionnels de la filière bétail viande du Mali, a obtenu une notification de 75.000 hectares extensibles à 280.000 hectares pour l’aménagement des espaces pastoraux dans la zone Office Niger.

Il s’agira par ce projet : l’aménagement des espaces pastoraux pour assurer l’alimentation du cheptel pendant toute l’année; l’installation des ranchs pour une production intensive de bovin de qualité pour l’exportation de la viande ; l’introduction et la vulgarisation intensive de culture fourragère ; la réalisation de points d’eau sur les axes de transhumance; la création d’activités génératrices de revenus autour des espaces aménagés pour les femmes et les jeunes (unités de transformation lait, viande, etc…); la création d’emplois et réduction de l’exode des jeunes, l’empêchement de l’enrôlement des jeunes par les groupes extrémistes en leur donnant de l’emploi; la lutte contre les effets négatifs des changements climatiques par introduction d’espèces fourragères; des besoins de fumure organique de couverture en exploitations paysannes couvertes par le projet à travers la récupération des effluents et la réalisation de fosses fumières/compostières et enfin la réduction de conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Les publics cibles sont : les éleveurs autochtones et transhumants, les marchands de bétail ainsi que la population résidente ; les bénéficiaires directes sont les groupements de la fédération de la filière bétail viande du Mali, les pasteurs et les agro-éleveurs ; les bénéficiaires intermédiaires et indirects : les fournisseurs de services de la filière bétail viande (vétérinaires, marchands de bétail, transformateurs des produits et sous-produits de l’élevage, etc…);

‘’L’élevage est  la banque des pauvres’’, c’est en ces termes, que le président du FEBEVIM a déclaré dans son intervention. ‘’Les retombées économiques de cet aménagement sont énormes et répondent à beaucoup de soucis de développement et de bien-être. II contribuera à l’approvisionnement des centres villes en bovin de qualité et réduira non seulement le prix de la viande mais aussi l’insécurité et les conflits entre éleveurs et agriculteurs. Il créera des emplois pour les femmes et les jeunes et luttera contre la pauvreté et la malnutrition’’, se réjouit Aboubacar Bah. Selon lui Bah, le retour des cinq millions de tète de nos bovins qui résident aux pays frontaliers verra enfin le jour si ces espaces sont bien aménagés.

Malgré l’apport de l’élevage dans le PIB du pays, ajoute M. Bah, les acteurs de cette filière ont pensé qu’ils étaient les parents pauvres du monde rural. ‘’J’en suis sûr, que cette attribution changera favorablement leur pensée. L’élevage est la banque des pauvres, les ordonnances, les frais de condiments sont achetés par la vente des animaux, donc un moyen de survie pour nos parents pauvres vivant au village’’ a t-il dit.

Pour le ministre délégué, la signature de ce protocole d’accord, qui suit celui signé le 27 juillet 2021 entre le Conseil régional de Ségou et l’Office du Niger à Ségou portant sur 73000 ha, va conforter une fois de plus les potentialités des productions animales.

Sur place, le ministre a salué les efforts du Président Directeur Général de l’Office du Niger. Dont il a loué les efforts gigantesques déployés en faveur du développement des activités pastorales concomitamment des activités agricoles.

Bréhima DIALLO

Source: 22 Septembre

MaliwebEconomie
Après la signature de la convention de cession de 75 000 ha, le 27 juillet 2021, au Conseil régional de Ségou et l’Office du Niger, l’Office vient de mettre à la disposition de la Fédération nationale des professionnels de la filière bétail viande du Mali (FEBEVIM) 75 000 ha. La cérémonie de...