Si l’Union européenne et la Russie captent 63% des exportations d’orange du Maroc, une part croissante de ces ventes marocaines sont à destination de l’Afrique de l’Ouest. Entre 2012/13 et 2014/15, les volumes à destination du Sénégal (4ème marché du Maroc pour ses oranges) ont fait un bond de 87%, de 71% vers la Côte d’Ivoire et de 66% vers le Mali, souligne le dernier rapport du département américain de l’Agriculture (USDA) Morocco 2016 Citrus semi-annual Report publié le 15 juin.

fruits mandarine orange marocaine

Notons que la production marocaine d’orange (variétés Maroc-Late et Navelina) a été de 922 000 tonnes (t) en 2015/16, selon les estimations de l’USDA, en hausse de 6% sur la saison précédente. La consommation nationale est élevée, de l’ordre de 777 000 t en 2015/16, la part destiné à l’export étant ainsi relativement faible. Au Maroc, on consomme 19 kg d’orange par tête d’habitant.

S’agissant des tangerines et mandarines, le Sénégal est le seul marché du Maroc en Afrique de l’Ouest. L’USDA estime que ces exportations vers le Sénégal progresseront de 80%, passant de 2 286 t en 2014/15 à 11 299 t en 2015/16, selon des extrapolations de données sur octobre à mi-mai.

Source: Commodafrica

MALIACTUEconomie
Si l'Union européenne et la Russie captent 63% des exportations d'orange du Maroc, une part croissante de ces ventes marocaines sont à destination de l'Afrique de l'Ouest. Entre 2012/13 et 2014/15, les volumes à destination du Sénégal (4ème marché du Maroc pour ses oranges) ont fait un bond de...