Le ministre des Transports et du Désenclavement (MTD) a rencontré ce jeudi dans son département, les cheminots et leur syndicat. A la suite des échanges, un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties.

Sortis massivement pour réclamer leur 6 mois d’arriérés de salaire, de leur cour, les cheminots se sont dirigés vers le ministère des Transports et du Désenclavement. A leurs arrivés, le chef du département de tutelle les a reçus. Après deux heures d’échanges, le Secrétaire général de la section syndicale unique UNTM du chemin de fer, Modibo Fofana s’est dit très satisfait, parce que, selon lui, le ministre leur a promis de régler la situation des cheminots. ‘’Nous avons rencontré un ministre très ouvert, avec des idées très constructives. Les échanges ont été fructueux. Par rapport à nos salaires, il a dit clairement qu’avant la fête, l’Etat s’engage à faire un geste pour que les familles puissent fêter à l’aise. Et après la fête, ils vont gérer le reste’’, s’est-il-réjoui.

Appréciant l’initiative du ministre des Transports et du Désenclavement à faire de la relance du chemin de fer une réalité, les syndicalistes ont salué l’arrivée prochaine de trois locomotives dans notre pays. ‘’Il nous a promis la relance du chemin de fer. On a eu trois machines qui arriveront bientôt dans notre pays pour booster la production au niveau du chemin de fer. Nous sommes très contents et nous croyons que nous sommes vers une sortie définitive de crise’’, a affirmé Modibo Fofana.

La joie était également du côté du ministre des Transports et du Désenclavement, Moulaye Ahmed Boubacar. ‘’Nous avons discuté en toute sagesse et nous avons mis le Mali au-dessus de tout. Nous pensons que nous-nous sommes compris’’, a-t-il-affirmé.

Zié Mamadou Koné

Source: L’Indicateur du Renouveau

MaliwebEconomieSociété
Le ministre des Transports et du Désenclavement (MTD) a rencontré ce jeudi dans son département, les cheminots et leur syndicat. A la suite des échanges, un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties. Sortis massivement pour réclamer leur 6 mois d’arriérés de salaire, de leur cour, les cheminots se...