Le ministre-commissaire à la Sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali, a réceptionné, lundi, 7.372 tonnes de céréales, mises à la disposition de notre pays par la CEDEAO, à partir de sa Réserve régionale de Sécurité Alimentaire. C’était à l’Office des Produits Agricole du Mali (OPAM).

 

Remboursables « grain pour grain » l’année suivante, ces vivres sont destinés aux populations en difficultés alimentaires des Régions de Ségou, Sikasso, Koulikoro et du District de Bamako. Ils permettront de renforcer le Plan National de Réponse (PNR) à l’insécurité alimentaire au Mali, au titre de 2021.

A cette occasion, le ministre Redouwane Ag Mohamed Ali a exprimé sa gratitude à la Commission de la CEDEAO pour sa réponse favorable à la requête du Mali. Ajoutant qu’il mettra tout en œuvre pour une mise en œuvre adéquate et diligente du Plan National de Réponses, qui recevra ce stock.

A ses dires, le Plan National de Réponse dégage un besoin global de mobilisation de 43.000 tonnes de céréales, pour la satisfaction duquel il existe un gap de 10.000 tonnes de céréales, « c’est dans la perspective de mobiliser effectivement ce complément que le Premier ministre a sollicité la solidarité de la CEDEAO, à travers son mécanisme de Stock régional de sécurité alimentaire, pour soutenir les efforts du Dispositif national de sécurité alimentaire », a ajouté le ministre-commissaire.

C’est donc avec un soulagement réel que son institution accueille ce soutien sous la forme d’un emprunt remboursable « grain pour grain », sur un an, de 7.372 tonnes de céréales au profit de nos populations éprouvées.

Source : L’INDEPENDANT

MaliwebCoopérationEconomie
Le ministre-commissaire à la Sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali, a réceptionné, lundi, 7.372 tonnes de céréales, mises à la disposition de notre pays par la CEDEAO, à partir de sa Réserve régionale de Sécurité Alimentaire. C’était à l’Office des Produits Agricole du Mali (OPAM).   Remboursables « grain pour grain » l’année suivante, ces...