L’Internet mobile super rapide “cinquième génération 5G” pourrait être lancé dès l’année prochaine dans certains pays avec des promesses de puissance supérieure à celle que le monde connait en ce moment.

Avec la 5G, les vitesses de téléchargement seront 10 à 20 fois supérieures à celles que nous connaissons actuellement.

Mais quelle différence cela fera-t-il vraiment dans nos vies ? Aurons-nous besoin de nouveaux téléphones ? Et cela résoudra-t-il le problème du “hors zone” pour les personnes vivant dans des régions éloignées ?

Qu’est-ce que la 5G exactement ?

Il s’agit de la prochaine génération de connectivité Internet mobile qui promet des vitesses de téléchargement et d’envoi de données beaucoup plus rapides, une couverture plus large et des connexions plus stables.

Il s’agit de mieux utiliser le spectre radioélectrique et de permettre à un plus grand nombre d’appareils d’accéder à l’internet mobile en même temps.

 

Qu’est-ce que cela nous permettra de faire ?

“Quoi que nous fassions maintenant avec nos smartphones, nous serons en mesure de le faire plus rapidement et mieux”, déclare Ian Fogg d’OpenSignal, une société d’analyse de données mobiles.

“Pensez à des lunettes intelligentes avec réalité augmentée, réalité virtuelle mobile, vidéo de bien meilleure qualité, Internet des objets rendant les villes plus intelligentes”.

“Mais ce qui est vraiment excitant, ce sont tous les nouveaux services qu’on ne peut pas prévoir”.

Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionLes voitures sans conducteur pourront “dialoguer” entre elles et avec les systèmes de gestion du trafic.

Imaginez des essaims de drones coopérant pour effectuer des missions de recherche et de sauvetage, d’évaluation des incendies et de surveillance du trafic, tous communiquant sans fil entre eux et avec les stations de base au sol sur les réseaux 5G.

De même, beaucoup pensent que la 5G sera cruciale pour que les véhicules autonomes puissent communiquer entre eux et lire les cartes en direct et les données du trafic routier.

Les vidéos mobiles seront quasi instantanées et sans problème. Les appels vidéo devraient devenir plus clairs et moins saccadés.

Les appareils de fitness portables pourront surveiller votre santé en temps réel et alerter les médecins dès qu’une urgence survient.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Un certain nombre de nouvelles technologies sont susceptibles d’être mises en application, mais les normes n’ont pas encore été élaborées pour tous les protocoles 5G.

Les bandes de fréquences plus élevées – de 3,5 GHz (gigahertz) à 26 GHz et au-delà – ont beaucoup de capacité, mais leurs longueurs d’onde plus courtes signifient que leur portée est plus faible – elles sont plus facilement bloquées par les objets physiques.

On peut donc voir des groupes de petits pylônes téléphoniques plus proches du sol, transmettant des ondes dites “millimétriques” entre un nombre beaucoup plus élevé d’émetteurs et de récepteurs.

Cela permettra une plus grande densité d’utilisation. Mais c’est cher et les entreprises de télécommunications ne sont pas encore totalement engagées.

 

Une différence de la 4G ?

Oui, il s’agit d’une toute nouvelle technologie radio, mais vous ne remarquerez peut-être pas des débits beaucoup plus élevés au début, car la 5G est susceptible d’être utilisée par les opérateurs de réseaux dans un premier temps pour augmenter la capacité des réseaux 4G existants (LTE – Long-Term Evolution), afin de garantir un service plus constant aux clients.

La vitesse que vous obtiendrez dépendra de la bande de fréquences sur laquelle l’opérateur utilise la technologie 5G et du montant que votre opérateur a investi dans de nouveaux mâts et émetteurs.

Alors à quelle vitesse allons-nous naviguer ?

Les réseaux mobiles 4G actuels les plus rapides offrent environ 45Mbps (mégabits par seconde) en moyenne, bien que l’industrie espère toujours atteindre 1Gbps (gigabit par seconde = 1 000Mbps).

Le fabricant de puces Qualcomm estime que la 5G pourrait atteindre des vitesses de navigation et de téléchargement 10 à 20 fois plus rapides dans des conditions réelles (par opposition aux conditions de laboratoire).

Imaginez que vous pourriez télécharger un film en haute définition en une minute environ.

Il s’agit de réseaux 5G construits en complément des réseaux LTE 4G existants. Les réseaux 5G autonomes, en revanche, fonctionnant dans les très hautes fréquences (30GHz par exemple) pourraient facilement atteindre des vitesses de navigation de plus de gigabit en standard. Mais ce n’est que quelques années plus tard qu’il est probable que cela se produira.

Pourquoi en avons-nous besoin ?

Le monde devient mobile et nous consommons de plus en plus de données chaque année, en particulier en raison de la popularité croissante de la vidéo et de la musique en streaming.

Les bandes de fréquences existantes sont de plus en plus encombrées, ce qui entraîne des pannes de service, en particulier lorsque de nombreuses personnes d’une même région tentent d’accéder aux services mobiles en ligne et en même temps.

La 5G est bien meilleure pour gérer des milliers d’appareils simultanément, des mobiles aux capteurs d’équipement, des caméras vidéo aux lampadaires intelligents.

 

Quand serons-nous à la 5G ?

La plupart des pays ne lanceront probablement pas de services 5G avant 2020, mais la société qatarie Ooredoo indique qu’elle a déjà lancé un service commercial, tandis que la Corée du Sud a l’intention de le faire l’année prochaine, avec ses trois plus grands opérateurs de réseaux qui ont accepté de démarrer au même moment.

La Chine est également en course pour lancer des services en 2019.

Pendant ce temps, les régulateurs du monde entier se sont affairés à vendre aux enchères le spectre aux sociétés de télécommunications, qui ont expérimenté de nouveaux services avec les fabricants de téléphones mobiles.

Aurai-je besoin d’un nouveau téléphone ?

Oui, j’en ai bien peur. Mais lorsque la 4G a été introduite en 2009/10, les téléphones intelligents compatibles sont apparus sur le marché avant que l’infrastructure n’ait été entièrement déployée, ce qui a provoqué une certaine frustration chez les consommateurs qui avaient le sentiment de payer plus cher en abonnements pour un service inégal.

Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionLes smartphones auront besoin de nouvelles puces informatiques pour gérer la 5G

Cette fois, les fabricants de téléphones sont peu susceptibles de faire la même erreur, le lancement de téléphones 5G se fera seulement lorsque les nouveaux réseaux sont prêts, probablement vers la fin de 2019, souligne Ian Fogg.

Ces téléphones de nouvelle génération seront capables de basculer en toute transparence entre les réseaux 4G et 5G pour un service plus stable.

Cela signifiera-t-il la fin des services de téléphonie fixe ?

En un mot, non. Les entreprises de télécommunications ont trop investi dans la fibre optique et le fil de transmission (cuivre) pour les lignes fixes à large bande pour se dépêcher d’y renoncer.

Les services à large bande à domicile et au bureau seront principalement des services fixes pendant de nombreuses années encore, même si l’accès sans fil fixe sera mis à disposition en tandem.

Quelle que soit la qualité de la connectivité sans fil, beaucoup préfèrent la stabilité et la certitude des fils physiques.

Considérez la 5G comme un service complémentaire pour quand nous sommes en déplacement, en interaction avec le monde qui nous entoure. Il facilitera également le fameux “internet des objets”.

Quand est-il des zones rurales ?

L’absence de signal et la faible vitesse des données dans les zones rurales est une plainte courante au Royaume-Uni et dans de nombreux autres pays.

Ugandan farmer looking at phone in a fieldCopyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionIl est peu probable que les habitants des zones rurales bénéficient de la 5G à court terme.

Mais la 5G ne résoudra pas nécessairement ce problème car elle fonctionnera sur des bandes de haute fréquence – pour commencer au moins – qui ont beaucoup de capacité mais qui couvrent des distances plus courtes.

La 5G sera principalement un service urbain pour les zones à forte densité de population.

Les bandes de fréquences plus basses (600-800 MHz en général) sont meilleures sur de plus longues distances, de sorte que les opérateurs de réseaux se concentreront sur l’amélioration de leur couverture LTE 4G en parallèle avec le déploiement de la 5G.

Mais la réalité commerciale signifie que pour certaines personnes vivant dans des régions très éloignées, la connectivité sera encore, au mieux, inégale. A moins de créer des subventions gouvernementales par lesquelles cela vaudrait la peine pour les opérateurs de réseaux de se rendre dans ces endroits.

Sur le même sujet

MaliwebEconomieInternational
L'Internet mobile super rapide 'cinquième génération 5G' pourrait être lancé dès l'année prochaine dans certains pays avec des promesses de puissance supérieure à celle que le monde connait en ce moment. Avec la 5G, les vitesses de téléchargement seront 10 à 20 fois supérieures à celles que nous connaissons actuellement. Mais...