« Un incubateur est, avant tout, une structure d’accompagnement de jeunes porteurs de projets, appelé start-up », selon Seydou SY, promoteur de l’incubateur Jokkolabs dont l’objectif est de soutenir l’éclosion d’un entrepreneuriat dynamique au Mali.

 

Il précise que la mission principale d’un incubateur, la start-up, est une jeune entreprise qui exploite un domaine innovant et prometteur à travers les outils technologiques évolutifs. Son principal moyen de financement est, selon lui, la levée de fonds auprès des investisseurs qui sont (banques, particuliers, entrepreneurs, commerçants…). Selon lui, l’échec des politiques, en matière d’entrepreneuriat, réside dans le fait que les fonds sont détournés, en plus de l’incohérence des stratégies et des critères de sélection trop exigeants. « Par ailleurs, beaucoup de bénéficiaires utilisent l’aide à des fins personnelles, sans rien produire de concret. Il faut également noter que les jeunes ne sont pas bien préparés pour faire face aux obstacles de l’entrepreneuriat », a souligné, M. SY.

Source : Le Pays

MaliwebEconomie
« Un incubateur est, avant tout, une structure d’accompagnement de jeunes porteurs de projets, appelé start-up », selon Seydou SY, promoteur de l’incubateur Jokkolabs dont l’objectif est de soutenir l’éclosion d’un entrepreneuriat dynamique au Mali.   Il précise que la mission principale d’un incubateur, la start-up, est une jeune entreprise qui exploite un domaine...