Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a procédé à la coupure du ruban symbolique de l’ouverture de la 7èmeédition du Salon international de l’agriculture de Bamako, qui se tient du 5 mai 2018 au 13 mai au Parc des expositions de Bamako.

L’objectif de cette 7ème édition est de promouvoir la compétitivité des filières agricoles du Mali dans la sous-région et au niveau international à travers les chaînes de valeurs agricoles. C’est ce qui explique le thème retenu pour cette 7ème édition du Siagri qui est : «promouvoir l’agro-industrie des Pme/Pmi pour plus de valeurs ajoutées à l’économie du Mali».

Selon Bakary Togola, président de l’Apcam, à travers ce thème, «nous avons voulu mettre l’accent sur la nécessité de renforcer la synergie entre le développement de l’agriculture et le développement industriel, à travers la création de Pme/Pmi agricoles ; ce qui permettra de tirer la production primaire vers le haut d’une part, tout en la valorisant et de favoriser la création d’emplois durables d’autre part».

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, a relevé dans son discours la vision du président de la République qui est de faire de l’agriculture malienne le moteur du développement économique. À cet effet, selon lui, le président IBK a engagé des actions de restructuration pour changer le visage de l’agriculture malienne. Il a également pris des engagements concrets pour une agriculture moderne, compétitive, productive et ouverte sur le marché. À l’en croire, la mise en œuvre de ces mesures institutionnelles et les investissements mobilisés ont permis d’améliorer les productions céréalières avec un taux moyen de croissance de 36%.

«Je demeure convaincu que le Siagri est un évènement de portée nationale et internationale pour la visibilité des efforts fournis par nos braves producteurs et productrices, pour le développement de l’agriculture malienne», a-t-il affirmé.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a salué les efforts des acteurs du développement rural, hommes et femmes. Il a tenu à remercier le roi Mohamed VI du royaume de Maroc qui est venu à son investiture avec 135000 doses d’insémination artificielle.

Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas manqué l’occasion pour lancer un appel aux occupants du lit du fleuve Niger afin qu’ils cessent de polluer l’environnement car, selon lui, cela est préjudiciable à tous. «Qu’ils comprennent que cela est un suicide quelque part», a-t-il affirmé.

L’ouverture de la 7ème édition a été marquée par la présence du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, des membres du gouvernement, des représentants des institutions de la République, des ambassadeurs, du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), des autorités politiques et administratives, ainsi que de nombreux participants au salon.

Après avoir coupé le ruban symbolique, le président de la République a procédé à une visite des stands du Siagri 2018. Le Siagri est un évènement biennal initié par l’Apcam. Il est la vitrine de vulgarisation des nouvelles technologies de production et de transformation des matières de première nécessité et agro-alimentaires.

Assétou Y. SAMAKE/stagiaire

Le Reporter

MaliwebEconomie
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a procédé à la coupure du ruban symbolique de l’ouverture de la 7èmeédition du Salon international de l’agriculture de Bamako, qui se tient du 5 mai 2018 au 13 mai au Parc des expositions de Bamako. L’objectif de cette 7ème édition est de...