L’Ambassade de France au Mali a abrité, ce mercredi 7 avril 2021, la signature de deux conventions de subvention en Aide alimentaire entre le gouvernement malien et celui de la France. Cette nouvelle aide de la France destinée aux populations les plus vulnérables du Mali, s’élève à un coût total de 2,75 millions d’euros soit 1,801 milliards de FCFA. C’était en présence du ministre Commissaire à la sécurité Alimentaire, Redouwane AG Mohamed Ali.

Selon le partenaire, cette aide sera délivrée par l’intermédiaire du programme alimentaire mondial (PAM) et de l’ONG première urgence internationale. Elle consistera à aider les populations les plus vulnérables du pays, dans les zones classées en urgence humanitaire par le Cadre harmonisé sur la situation alimentaire et nutritionnelle.

Cette aide alimentaire de la France au Mali, s’inscrit dans le cadre de la réduction de l’accès aux ressources et aux terres cultivables qui a eu pour conséquence la destruction de récoltes suite à l’insécurité au Nord et Centre du Mali. Selon le partenaire, les aléas climatiques et la crise sanitaire pèsent encore très lourdement sur la situation humanitaire du pays.

Par ailleurs, le pays donateur affirme que ce nouveau soutien qui s’élève à hauteur à 2,75 millions d’euros soit 1,801 milliards consiste à répondre aux besoins des populations vulnérables. « Ce financement est alloué à deux projets, l’un porté par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour un montant de 2,25 millions soit 1,475 milliards de FCFA, et le second par l’ONG Première urgence internationale (PUI) à hauteur de 500 000 d’euros soit près de 328 millions de FCFA », indique-t-on dans le document.

En outre, pour la réalisation de ces deux projets d’aide alimentaire, l’ONG PUI interviendra dans le Cercle d’Ansongo, région de Gao, la localité est actuellement classée en urgence humanitaire. Selon le pays donateur, l’ONG Première urgence internationale (PUI) apportera une assistance alimentaire auprès de 340 ménages soit environ 3000 individus. Pour la France, cette assistance va améliorer la situation alimentaire, nutritionnelle et les bonnes pratiques d’hygiènes des ménages ciblés.

A cet effet, selon le partenaire, l’ONG procédera à des distributions de vivres alimentaires afin de réduire l’impact de la période de soudure sur les familles les plus vulnérables de la localité. Avant de souligner que l’ONG renforcera également la production agricole vivrière et maraîchère pour 102 de ces ménages bénéficiaires et ensuite assurera un suivi nutritionnel des enfants ainsi qu’une sensibilisation aux bonnes pratiques en nutrition, hygiène et démonstrations culinaires.

En ce qui concerne le Programme alimentaire mondial, il ciblera particulièrement les personnes vulnérables au Centre et au Nord du pays. Ils seront plus de 60 000 personnes à bénéficier d’une assistance alimentaire d’urgence, à travers notamment des transferts monétaires ainsi que des produits alimentaires.

Le Programme vient ensuite en aide aux enfants touchés par une crise et souffrant de malnutrition aiguë. Ils recevront par ailleurs, des aliments nutritifs spécialisés. Les personnes vulnérables, particulièrement celles déplacées seront concernées par cette aide du Programme alimentaire mondial (PAM). Elles bénéficieront par ailleurs, de filets sociaux conformément à une approche de protection sociale adaptive sensible aux chocs et la nutrition.

Ibrahim Djitteye 

Source: Journal le Pays- Mali

MaliwebEconomie
L’Ambassade de France au Mali a abrité, ce mercredi 7 avril 2021, la signature de deux conventions de subvention en Aide alimentaire entre le gouvernement malien et celui de la France. Cette nouvelle aide de la France destinée aux populations les plus vulnérables du Mali, s’élève à un coût...