Dans le cadre du Plan national de réponses à l’insécurité alimentaire à la faveur des ménages vulnérables au Mali au titre de l’année 2021, la CEDEAO a mis à la disposition du Mali 7372 tonnes de céréales. La cérémonie de réception de ces céréales a eu lieu ce lundi, 06 septembre 2021 dans la cours de l’OPAM. Elle était placée sous la coprésidence du ministre, commissaire à la Sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali et du commissaire chargé de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau de la Commission de la CEDEAO, Sékou Sangaré, en présence des partenaires.

 

Pour rappel, ces stocks sont issus de l’opérationnalisation de la Réserve régionale, qui est activée à la suite de requêtes formulées par les pays membres faisant face à d’éventuelles crises alimentaires. C’est à leur quarante-deuxième Session ordinaire tenue à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire le 28 février 2013 que les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Afrique de l’Ouest ont créé la Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA) par Acte additionnel au Traité révisé de la CEDEAO comme troisième ligne de défense pour prévenir et gérer les crises alimentaires. Elle est conçue pour, premièrement, compléter les efforts des Etats membres pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée, deuxièmement, pour exprimer la solidarité régionale à l’égard des Etats membres et des populations affectées par une crise alimentaire à travers des mécanismes transparents, équitables et prévisibles et enfin de contribuer à la souveraineté alimentaire et à l’intégration politique, économique et commerciale de l’Afrique de l’Ouest.

L’opérationnalisation de cette Reserve a commencé en fin 2015 avec la mise en œuvre du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest que l’Union européenne finance à hauteur de 56 millions d’euros. Cette réserve peut être mobilisée par les pays membres de la CEDEAO en complément de leurs capacités nationales de réponse aux crises alimentaires.

Pour le Commissaire chargé de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau de la Commission de la CEDEAO, Sékou Sangaré, cette intervention de la Réserve régionale de sécurité alimentaire entre dans le cadre de l’opérationnalisation de « la CEDEAO des Peuples » et est la troisième du genre au profit des populations vulnérables du Mali, après celle de 2019 ayant porté sur 2 856 tonnes de céréales et celle de 2020 ayant porté sur 793 tonnes de céréales.

Dans son allocution le ministre commissaire à la Sécurité alimentaire, a fait savoir qu’un Plan national de réponses a été élaboré et validé par un Conseil national de sécurité slimentaire, sous la haute présidence du Premier ministre Chef du Gouvernement en avril 2021. Ce Plan dégage un besoin global de mobilisation de 43 000 tonnes de céréales, pour lequel il existe un Gap de 10 000 tonnes de Céréales a t-il souligné. ‘’Dans la perspective de mobiliser effectivement le complément des 43.000 tonnes de vivres, Monsieur le Premier ministre a sollicité la solidarité de la CEDEAO à travers son mécanisme de stock régional de sécurité alimentaire pour soutenir les efforts du Dispositif national de sécurité alimentaire. C’est donc avec un soulagement que le Commissariat à la sécurité alimentaire accueille ce soutien sous la forme d’un emprunt remboursable « Grain pour Grain » sur un an au profit de nos populations en difficulté alimentaire des régions de Ségou, Sikasso, Koulikoro et le District de Bamako’’, a ajouté Redouwane Ag Mohamed Ali.

Brehima Diallo

Source : 22 Septembre

MaliwebCoopérationEconomie
Dans le cadre du Plan national de réponses à l’insécurité alimentaire à la faveur des ménages vulnérables au Mali au titre de l’année 2021, la CEDEAO a mis à la disposition du Mali 7372 tonnes de céréales. La cérémonie de réception de ces céréales a eu lieu ce lundi,...