« Plus de 30 milliards de francs CFA pour la gestion de la COVID-19 ont été dilapidés  ». L’information a été révélée dans le nouveau rapport du bureau du vérificateur général transmis en début de semaine au Président de la Transition. Chaque année le VGAL relève des irrégularités financières dans plusieurs services étatiques. Quelles peuvent être les conséquences de ces irrégularités sur le développement économique du pays ? Comment lutter efficacement contre la délinquance financière ?

 

studiotamani