La production industrielle d’or du Mali a augmenté de 23% l’année dernière, pour atteindre 60,8 tonnes, a déclaré vendredi 18 janvier, le porte-parole du ministère des Mines, Boubacar Sissoko.

En mars, le ministère des Mines a annoncé que la production augmenterait en 2018, principalement en raison du lancement de la production dans les mines de Fekola de B2Gold et de Komana de Hummingbird Resources. Mamadou Sidibe, directeur adjoint de la Cellule pour la planification et les statistiques du gouvernement, a déclaré que la production devrait augmenter à nouveau en 2019, principalement grâce au gisement Syama de Resolute Mining, qui a démarré la production l’année dernière. Aucun chiffre spécifique n’a été apporté par ce dernier à cette nouvelle estimation de la production minière du pays.

L’or est la plus importante source d’exportation au Mali et est encore exploité dans le Sud du pays. En 1991, selon la Fin de l’Association Internationale de Développement, le Mali a assouplit l’application du code minier dans le but d’attirer de meilleurs investissements étrangers dans l’industrie minière. L’une des principales mines de production d’or au Mali est la mine d’or de Sadiola, dans le sud-ouest du pays, près de la frontière séparant le Sénégal du Mali, à environ 70 km au sud de Kayes.

benin web tv

MaliwebEconomieKAYES
La production industrielle d’or du Mali a augmenté de 23% l’année dernière, pour atteindre 60,8 tonnes, a déclaré vendredi 18 janvier, le porte-parole du ministère des Mines, Boubacar Sissoko. En mars, le ministère des Mines a annoncé que la production augmenterait en 2018, principalement en raison du lancement de la...