(Agence Ecofin) – Au Mali, Cora Gold pourra réduire les dépenses nécessaires à l’exploitation de l’or de Sanankoro et générer un flux de trésorerie positif. De nouvelles données la confortent dans ses plans de synergies avec la mine Yanfolila. Il lui faudra utiliser deux techniques, la gravimétrie et la lixiviation.

Au Mali, Cora Gold a publié jeudi les résultats du programme d’échantillonnage en vrac destiné à examiner des pistes de synergies entre son projet aurifère Sanankoro et la mine Yanfolila, propriété de son actionnaire principal Hummingbird Resources.

Les tests effectués ont démontré la viabilité d’un transport par camion du minerai d’oxyde qui sera produit à la mine Sanankoro vers Yanfolila. Pour rendre cela possible, il faudra que le minerai soit concentré par gravimétrie, une technique qui vise à séparer les minéraux de masses volumiques différentes. En outre, la fraction de minerai résiduelle pourra être traitée par le biais d’une lixiviation en tas.

« Ces premiers résultats suggèrent qu’il pourrait s’agir d’une solution de rechange viable pour nous, qui pourrait permettre à la société de réduire ses dépenses d’investissement et d’accélérer la génération de flux de trésorerie », a commenté le PDG de Cora, Bert Monro.

Louis-Nino Kansoun

MaliwebEconomie

(Agence Ecofin) - Au Mali, Cora Gold pourra réduire les dépenses nécessaires à l’exploitation de l’or de Sanankoro et générer un flux de trésorerie positif. De nouvelles données la confortent dans ses plans de synergies avec la mine Yanfolila. Il lui faudra utiliser deux techniques, la gravimétrie et la...