Les acteurs du secteur de l’eau, les consommateurs et la Somagep-SA et la Somapep-SA, sont réunis, depuis mardi à Bamako, autour du plan stratégique quinquennal commun pour le secteur urbain de l’eau potable. Le document sera validé ce vendredi.

 

Après l’atelier préparatoire de juin dernier, l’Etat, la Commission de régulation de l’électricité et de l’eau (Cree), la Somagep.SA, la Somapep-SA et les consommateurs, sont en conclave à Bamako pour valider le plan stratégique « Vison 2035″ pour le secteur urbain de l’eau potable. Les travaux, ouverts mardi, prendront fin ce vendredi. Ils bénéficient de l’expertise de Jacques Bertrand, de la société de droit français Sorga.

Le plan stratégique répond aux défis liés à la performance, la gouvernance, la tarification et le financement du secteur de l’eau potable en milieu urbain.

L’objectif est de faciliter l’accès à l’eau potable de qualité à domicile pour tous, de façon permanente. Ce, à un prix abordable qui ne pèse pas sur les revenus des populations démunies. Le document se propose aussi de donner un résultat économique positif et un bilan solide à la Somagep-SA et la Somapep-SA. Cet objectif à long terme va permettre aux sociétés de se passer des subventions de l’état en termes d’investissement et d’exploitation.

Lema, pour les « eaux du Mali », c’est sous ce nom que la Somagep-SA et la Somapep-SA se présentent ensemble, pour signifier qu’elles sont totalement solidaires pour le service de l’eau du pays et la mise en œuvre de son plan stratégique.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou Wagué. Il avait à ses côtés les présidents du conseil d’administration de la Somagep- SA et la Somapep-SA (Pr. Younouss Hamèye Dicko, Nancoma Keïta) et leurs directeurs généraux, Boubacar Kane et Yénizanga Koné.

Kadiatou Mouyi Doumbia

Mali Tribune

MaliwebEconomieSociété
Les acteurs du secteur de l’eau, les consommateurs et la Somagep-SA et la Somapep-SA, sont réunis, depuis mardi à Bamako, autour du plan stratégique quinquennal commun pour le secteur urbain de l’eau potable. Le document sera validé ce vendredi.   Après l’atelier préparatoire de juin dernier, l’Etat, la Commission de régulation...